Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

Allemagne : Le bureau du premier député noir incendié ; l’inquiétude monte dans le pays

Image 1 Image 2

Allemagne : Le bureau du premier député noir incendié ; l’inquiétude monte dans le pays

Le bureau du député allemand d’origine sénégalaise Karamba Diaby a été incendié à Halle, dans l’est de l’Allemagne, a annoncé jeudi ce parlementaire social-démocrate, déjà visé par des menaces de mort et des tirs contre sa permanence.

“Heureusement, personne n’a été blessé. Cet acte me met en colère”, a tweeté le député SPD de Halle (Saxe-Anhalt), déplorant que son bureau soit “inutilisable pour une durée indéterminée”.
Un suspect, retenu sur les lieux par des témoins, alertés par des flammes sur la façade du bâtiment, a été interpellé. Il a été placé en détention provisoire par un juge. Selon M. Diaby, le suspect lui avait déjà lancé des injures racistes.
“Je suis horrifiée qu’un nouveau lâche attentat ait été perpétré contre le bureau de circonscription de mon collègue du Bundestag”, la chambre basse du Parlement allemand, a réagi la coprésidente du Parti social-démocrate, Saskia Esken.

Agé de 61 ans, M.Diaby, né au Sénégal et qui a obtenu en 2001 la nationalité allemande, avait été la cible en 2020 de menaces de mort.
Premier député noir d’Allemagne élu dans une circonscription de l’ex-RDA, une région où prospère l’extrême droite, M.Diaby avait aussi reçu le soutien de la plupart des partis allemands après la découverte la même année d’impacts de balles sur sa permanence.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Montée de tensions
Menaces de mort, agressions physiques ou verbales: l’inquiétude monte en Allemagne face à la multiplication des violences contre des élus, dans un contexte de raidissement du climat politique sous la pression de l’extrême droite.
Le meurtre en juin 2019 par un militant néonazi de Walter Lübcke, un élu du parti conservateur qui défendait la politique d’accueil des migrants de l’ancienne chancelière Angela Merkel, avait causé un électrochoc en Allemagne.
En avril 2022, quatre membres d’un réseau d’extrême droite dans la mouvance des antivax et des opposants aux règles édictées face au Covid, qui projetaient des enlèvements d’élus, avaient été interpellés.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Forum Armée 2023 : Voici les armes russes qui seront exposées

LA REDACTION

Secteur médical : l’UE ouvre une enquête sur les marchés publics chinois

LA REDACTION

Mandat d’arrêt visant Vladimir Poutine : La décision de la justice russe qui ne va pas plaire aux juges de la CPI

LA REDACTION

COMMENTER