Russafrik
POLITIQUE

Frappes contre la centrale de Zaporojié : pourquoi l’ONU blanchit-elle Kiev ?

Image 1 Image 2

Frappes contre la centrale de Zaporojié : pourquoi l’ONU blanchit-elle Kiev ?

Le monde considérait l’Ukraine comme une victime, mais il s’avère que ce n’est pas le cas, déclare une analyste ougandaise, commentant les attaques de Kiev contre la centrale nucléaire de Zaporojié.

C’est est “un abus manifeste de la part de l’Ukraine” qui ne suivait pas les recommandations de l’Agence internationale de l’énergie atomique, a souligné Anne Abaho.

Cette dernière avait préconisé en effet d’éviter aussi les équipements militaires aux abords de l’usine afin de ne pas tirer à proximité.

Quant à l’absence de condamnation des actions de Kiev par l’Onu, l’analyste a déclaré qu’il ne s’attendait pas à cela, car “si l’Onu condamne clairement l’Ukraine, qui est soutenue par les États-Unis”, cela signifiera que l’organisation “se rend compte que l’ennemi de la paix, ce sont les États-Unis à travers l’Ukraine”.

“Tout comme les Nations Unies, les États-Unis feront preuve de prudence pour s’assurer de ne pas nuire à l’Ukraine, leur bébé”, a-t-elle ajouté.

Récemment, l’Onu a condamné ces frappes sans en nommer les auteurs.

“Nous devons certainement nous inquiéter car ces attaques, et nous l’avons vu dans le passé, pourraient avoir des conséquences extrêmes sur les habitants de cette zone particulière. Les attaques pourraient avoir des conséquences sur les systèmes d’approvisionnement en eau. Elles pourraient avoir des conséquences sur la vie, en général, à cause des radiations”, a conclu l’expert.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Allemagne : deux ans après l’arrivée d’Olaf Scholz, le congrès critique ouvertement la gestion du chancelier

LA REDACTION

Un dirigeant prédit la date de fin de la guerre en Ukraine , les détails

LA REDACTION

Ukraine : L’ambassadeur de France à Kiev s’est caché pendant deux jours dans sa cave ; que s’est-il réellement passé?

LA REDACTION

COMMENTER