Russafrik
POLITIQUE

RECENSEMENT DES MARCHANDS EN PRÉLUDE À L’OUVERTURE IMMINENTE DU MARCHÉ DE HOUÈGBO

Image 1 Image 2

RECENSEMENT DES MARCHANDS EN PRÉLUDE À L’OUVERTURE IMMINENTE DU MARCHÉ DE HOUÈGBO

La Maire Bibiane SOGLO ADAMAZE est allée vivre le bon déroulement des opérations.Très satisfaite, elle fait une autre doléance aux organes en charge des marchés.

En dehors des marchés urbains construits et livrés par le gouvernement du Président Patrice TALON, le marché de Houègbo fait partie des autres infrastructures marchandes régionales modernes construites et prêtes à être exploités.

Dans le cadre du démarrage de l’identification des vendeuses et vendeurs du marché, une opération de recensement des marchandes et marchands qui mènent actuellement leurs activités sur le nouveau site de relogement a été lancée le 1er juillet pour prendre fin ce mercredi 03 juillet 2024. Au cours de ce recensement, priorité est d’abord donnée aux anciennnes vendeuses et anciens vendeurs du marché avant l’insertion des nouveaux.

Ce dernier jour de l’opération a connu peu après midi, la visite inopinée de la première Autorité de la commune de Toffo, déplacement qui s’inscrit dans la droite ligne de s’imprégner des conditions d’enrôlement des ayant-droits. Après ses civilités avec l’équipe en charge des opérations sur les lieux, ses mots de remerciement aux Chefs d’Arrondissement de Houègbo et de Colli ainsi qu’aux agents de la Police Républicaine pour la bonne tenue des opérations, elle a échangé avec les agents de l’Agence Nationale de Gestion des Marchés (ANAGEM) déployés sur le terrain, les responsables du marché, les points focaux et les femmes marchandes elle-mêmes. A les en croire, tout se passe dans les règles de l’art et les femmes voire les hommes qui remplissent normalement les conditions font leur inscription sans anicroche.

Seulement, deux questions persistent au bout de toutes les lèvres. D’abord, les uns et les autres se demandent si la capacité des 768 places disponibles dans ce marché suffiront réellement à loger tout le monde. Ensuite, les trois jours dédiés aux opérations semblent insuffisants pour un recensement exhaustif.

Après les avoir attentivement écoutés, Madame le Maire a d’abord adressé toutes ses gratitudes à l’adresse du gouvernement quant au choix porté sur la commune de Toffo pour la construction de ces nouvelles infrastructures marchandes. Elle se dit encore plus enthousiasmée par l’annonce faite par le Ministère de l’Industrie et du Commerce qui programme en premier lieu l’ouverture du marché de Houègbo sur l’ensemble des marchés régionaux prêts à être exploités. Pour elle, la commune de Toffo, son territoire de compétence se sent honorée par ce rang de choix qu’elle occupe dans le calendrier d’ouverture des marchés.

Ensuite, elle a plaidé auprès des représentants de l’ANAGEM pour une probable prolongation d’un ou de deux jours des travaux de recensement, vu surtout que ce troisième et dernier jour des opérations coïncide avec le jour d’animation du marché de Houègbo et, beaucoup de femmes sont dans le marché provisoire sur le site de relogement pour vendre. Les agents de l’ANAGEM ont promis transmis cette doléance de l’Autorité à la hiérarchie pour que traitement en soit fait dans la mesure du possible.

✍️CELLCOM Maire Bibiane SOGLO ADAMAZE.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Nathalie Yamb : « Les BRICS sont la meilleure option pour un monde multipolaire »

LA REDACTION

ORGUEIL ET HYPOCRISIE DE L’UNION EUROPEENNE

LA REDACTION

ENCORE ET TOUJOURS RFI : 2 militaires maliens tués par le groupe russe Wagner : Faux et archi- faux, une grosse machination de la France à travers leur média manipulateur

L’équipe de rédaction

COMMENTER