Russafrik
AFRIQUE INFOS

Ce pays du Sahel suspend les émissions de la chaîne France 2 ; la raison

Image 1 Image 2

Ce pays du Sahel suspend les émissions de la chaîne France 2 ; la raison

Les autorités maliennes ont décidé de retirer la télévision France 2 de tous les bouquets audiovisuels pour quatre mois après la diffusion d’un sujet sur la sécurité dans le pays.

La chaîne de télévision France 2 ne pourra pas émettre au Mali pendant quatre mois sur décision de la Primature malienne prise suite à la diffusion d’un reportage sur la situation sécuritaire dans le pays après le départ de la force Barkhane, annoncent les médias maliens.

“Il a été décidé de retirer de vos bouquets les services de la Télévision France 2 pour quatre mois […]. Cette décision fait suite aux manquements graves à l’éthique et à la déontologie du journaliste, décelés dans l’élément présenté sous le titre de Décryptage dans le JT du 20 janvier 2024 […]. Lesdits manquements se résument entre autres au manque d’équilibre de l’information et à l’apologie du terrorisme en vue de démoraliser les troupes et les populations”, a indiqué la Haute Autorités de la communication dans une lettre adressée aux diffuseurs.

L’autorité estime que dans le reportage certains événements “sont délibérément sortis de leur contexte” pour “justifier l’utilité de la présence de la force Barkhane sur le sol malien”.

Les auteurs du reportage ont “fait l’apologie du terrorisme en faisant mention de la puissance de feu des groupes armés terroristes par rapport à celle des FAMAs”, note l’autorité.

Le Mali impute à la chaîne de n’avoir pas fait mention d’une version officielle des forces armées maliennes.

Pour rappel, les médias France 24 et Radio France Internationale sont suspendus au Mali depuis 2022.

Début décembre, le gouvernement de transition au Burkina Faso avait suspendu “tous les supports de diffusion” du média français Le Monde, après la publication d’un article au sujet d’une attaque terroriste sanglante dans le nord du pays.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Voici pourquoi les céréales ne sont pas suffisamment livrées en Afrique

LA REDACTION

Burkina Faso: Signature ce vendredi avec Moscou d’un mémorandum de construction d’une centrale nucléaire 

Le projet du Gazoduc Nigeria-Maroc : Le compte à rebours est lancé 

COMMENTER