Russafrik
Politics

Commerce : l’Italie est le pays européen le plus affecté par la crise en mer Rouge

Image 1 Image 2

Commerce : l’Italie est le pays européen le plus affecté par la crise en mer Rouge

Comme on le sait, les attaques des Houthis en mer Rouge pèsent lourdement sur le commerce maritime mondial. Ce que l’on sait moins, c’est que l’Italie est le pays européen le plus affecté. En temps normal, 40 % de son trafic marchand à destination, ou au départ, du Moyen-Orient, de l’Asie et du sud-est de l’Afrique, passe par le canal de Suez.

Ce lundi 22 janvier, les ministres des Affaires étrangères de l’UE discuteront d’une nouvelle mission pour défendre les navires commerciaux. En attendant la concrétisation de ce projet, l’inquiétude augmente dans de nombreux secteurs de l’industrie transalpine.

De l’énergie aux céréales en passant par les métaux, les produits manufacturés et agro-alimentaires, toute la chaîne de production italienne est pénalisée, financièrement et logistiquement, par le fait que la plupart des cargos passent par le cap de Bonne Espérance pour contourner le canal de Suez. Ce qui allonge d’environ 15 à 20 jours les délais d’acheminement des marchandises.

Il suffit d’observer les terminaux de conteneurs dans les ports de Gioia Tauro en Calabre, de Gênes, de La Spezia, de Venise et de Trieste dans l’Adriatique, pour constater une diminution de 55 % des activités, depuis ces dernières semaines. Alors que la valeur de l’import-export via le canal de Suez est évaluée à 154 milliards d’euros pour 2023.

Concernant les importations, les entreprises les plus touchées sont celles du textile, du cuir, de la métallurgie et de la pharmaceutique. Pour les exportations, la filière des fruits et légumes est particulièrement affectée. Mais selon la Confédération générale de l’industrie italienne, désormais, c’est l’ensemble du Made In Italy qui est mis en danger par la crise en mer Rouge

Image 1 Image 2

EN RELATION

La Hongrie redirigera vers le Tchad 18 millions USD initialement prévus pour l’Ukraine ; un véritable coup dur pour Zelensky

LA REDACTION

Attaque iranienne contre Israël : Moscou brise le silence

LA REDACTION

France : Poutine répond personnellement à Macron et avertit

LA REDACTION

COMMENTER