Russafrik
POLITIQUE

Face aux USA et ses alliés, la Chine reste inflexible

Image 1 Image 2

Face aux USA et ses alliés, la Chine reste inflexible


La relation entre les États-Unis et la Chine, deux superpuissances mondiales, est marquée par une tension constante, exacerbée par des différends sur des questions de commerce, de technologie et de sécurité régionale.

Ces tensions sont particulièrement palpables dans la question de Taïwan, que la Chine considère comme une province rebelle, tandis que les États-Unis soutiennent de manière implicite la souveraineté de l’île. En outre, les récentes frictions en mer de Chine méridionale et les questions de droits humains ajoutent des couches supplémentaires de complexité à cette relation bilatérale stratégiquement importante mais instable.

Lors du Dialogue Shangri-La à Singapour, événement majeur axé sur la sécurité qui s’est tenu le 2 juin 2024, le ministre chinois de la Défense, Dong Jun, a rencontré son homologue américain, Lloyd Austin. Cette rencontre, la première discussion substantielle entre les deux responsables de la défense depuis dix-huit mois, symbolise une tentative de stabilisation des relations bilatérales, malgré des fondations chancelantes marquées par la méfiance et le conflit.

Dong Jun a profité de ce forum pour exprimer une position ferme sur plusieurs fronts. Concernant Taïwan, il a réitéré la détermination de la Chine à empêcher toute tentative d’indépendance de l’île. Cette déclaration souligne la continuité de la politique chinoise, qui voit dans la défense de l’unification nationale une priorité absolue, au point de recourir à la force si nécessaire.

Le ministre chinois a également appelé à une augmentation des communications militaires entre la Chine et les États-Unis, argumentant que des échanges plus fréquents pourraient réduire les malentendus. Cette proposition semble être une réponse aux tensions récentes et un moyen de construire un dialogue plus constructif et transparent.

Dong Jun a mis en garde contre les limites de la retenue chinoise en mer de Chine méridionale, faisant allusion à des incidents récents avec les Philippines. Les forces chinoises ont été impliquées dans des confrontations directes, utilisant des canons à eau contre des bateaux philippins, ce qui a entraîné des blessures parmi les soldats philippins. Ces actions soulignent le message de Pékin selon lequel tout défi à sa souveraineté revendiquée sera rencontré avec une réponse vigoureuse.

En parallèle, les discussions entre les commandements militaires des deux pays devraient reprendre, conformément à un engagement pris lors d’un sommet entre Joe Biden et Xi Jinping en novembre 2023. Cette reprise de communication est perçue comme une étape essentielle pour prévenir les escalades involontaires et maintenir un canal ouvert entre les deux puissances.

Ces éléments illustrent une stratégie chinoise qui, tout en appelant à la stabilisation et au dialogue, reste inflexible sur ses principes fondamentaux de souveraineté et de sécurité nationale. Les efforts de communication renforcée et les appels à la coopération sont juxtaposés à une détermination inébranlable de défendre ses intérêts stratégiques, même face à des puissances comme les États-Unis et leurs alliés.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Affaire Epstein : Clinton et Trump cités dans des documents judiciaires mais …

LA REDACTION

Le conflit en Ukraine a épuisé les stocks européens de munitions, l’Occident inquiet et s’embrouille 

LA REDACTION

Sénégal : Macky Sall sur son renoncement à un 3e mandat : « Je n’ai subi aucune pression »

LA REDACTION

COMMENTER