Russafrik
CULTURE

Fête de fin d’année : la majorité des russes veulent préserver les traditions du nouvel an

Image 1 Image 2

Fête de fin d’année : la majorité des russes veulent préserver les traditions du nouvel an

La majorité des Russes veut préserver les traditions du nouvel an, telles que les festivités pour enfants, les décorations des rues et des centres commerciaux, en dépit du contexte militaire. Mais les sondés souhaitent que l’ampleur de ces fêtes soit réduite.

Les Russes soutiennent le maintien des célébrations de fin d’année, mais avec une réserve, selon les résultats d’un sondage réalisé par le Centre panrusse d’étude de l’opinion publique en novembre.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

D’après l’enquête, 70% des sondés sont pour maintenir l’installation des décorations urbaines, à condition que les autorités n’achètent pas de nouvelles illuminations et décorations.
Pour autant, les interrogés se sont montrés favorables à l’idée de profiter de cette occasion pour soutenir ceux qui prennent part à l’opération militaire spéciale et leurs familles.
Parmi les initiatives proposées figure la tournée du père Noël chez les familles de combattants participant à l’opération militaire (94%) et des militaires blessés (87%), ainsi que l’envoi de cartes postales aux personnes mobilisées sur le front (87%).
Concernant la décoration des magasins, des centres commerciaux et des foires pendant les fêtes, 85% des sondés ont jugé que cela restait nécessaire. Toutefois, plus d’un tiers, soit 37%, ont déclaré qu’il fallait le faire le plus modestement possible.

“La fête la plus importante”

De plus, les Russes ont presque unanimement jugé (à 96%) qu’il est indispensable de garder les festivités pour enfants. Quant à l’installation de sapins de Noel dans les villes et les localités, 89% des personnes interrogées se sont prononcées favorablement, mais là encore, un tiers des sondés 34% ont demandé qu’ils soient décorés plus légèrement.
D’après l’enquête, les feux d’artifice ont été accueillis moins positivement. Quelque 44% des personnes interrogées ont dit qu’ils n’étaient pas importants, tandis que 54% ont même dit qu’ils pouvaient s’en passer.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Royaume-Uni : Matt Hancock, l’ex-ministre de la Santé suspendu pour sa participation à une télé-réalité

LA REDACTION

Russie : Vers une nouvelle stratégie pour le développement des ressources minérales

LA REDACTION

Afrique: 41 milliards FCFA de l’Allemagne pour la mise en œuvre de projets de développement au Bénin

COMMENTER