Russafrik
POLITIQUERUSSIE INFOS

Guerre en Ukraine : la Russie accuse le Royaume-Uni d’avoir « dirigé et coordonné » le sabotage de Nord Stream

Image 1 Image 2

Guerre en Ukraine : la Russie accuse le Royaume-Uni d’avoir « dirigé et coordonné » le sabotage de Nord Stream

Selon le Kremlin, le Royaume Uni a « dirigé et coordonné » , le sabotage des gazoducs Nord Stream. Moscou avait avancé cette thèse ces derniers jours mais sans apporter de preuves.

Le Kremlin a accusé mardi le Royaume-Uni d’être à l’origine des explosions ayant endommagé en septembre les gazoducs Nord Stream 1 et 2 en mer Baltique, construits pour acheminer le gaz russe en Europe. « Nos services de renseignement disposent de preuves suggérant que l’attaque a été dirigée et coordonnée par des spécialistes militaires britanniques », a déclaré à la presse le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Le 26 septembre, quatre vastes fuites avaient été détectées sur les gazoducs Nord Stream 1 et 2 au large de l’île danoise de Bornholm, deux dans la zone économique suédoise et deux dans celle du Danemark. Les inspections préliminaires sous-marines avaient renforcé les soupçons de sabotage, les fuites ayant été précédées d’explosions.

Les gazoducs Nord Stream qui relient la Russie à l’Allemagne sont au coeur de tensions géopolitiques depuis des années, renforcées après la décision de Moscou de couper les livraisons de gaz à l’Europe. Hors service, ils contenaient cependant du gaz au moment où ils ont été endommagés.

Proche et alliée à la Russie, la Biélorussie est dans le collimateur de l’Union Européenne depuis plusieurs mois. Minsk est accusé de soutenir Moscou dans le conflit ukrainien.
Le premier ministre tchèque, Petr Fiala, dont le pays assume la présidence tournante de l’Union européenne, a déclaré mardi à son retour de Kiev que l’UE pourrait dorénavant sanctionner la Biélorussie, alliée de la Russie, pour son rôle dans le conflit en Ukraine. La Biélorussie assure ne pas vouloir s’impliquer directement dans la guerre, mais elle autorise des soldats russes à stationner sur son territoire, dont Moscou s’est servi comme base arrière pour l’invasion de l’Ukraine fin février.

« Nous sommes à présent en train d’examiner (…) le rôle de la Biélorussie et la nécessité potentielle de le cibler », a déclaré à des journalistes Petr Fiala. « Certaines sanctions contre la Biélorussie sont déjà en place mais nous ne pouvons accepter [qu’elle] soutienne la politique de la Russie ou que la Russie contourne l’impact des sanctions par le biais de pays comme la Biélorussie », a-t-il ajouté.

L’UE a imposé huit paquets de sanctions visant principalement l’industrie russe et des individus depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, le 24 février. La Russie doit être « de plus en plus isolée », a ajouté M. Fiala. « Nous savons que les sanctions fonctionnent, nous pouvons le voir grâce à de nombreuses données, et nous devons continuer sans aucun doute. » « Nous devons réaliser que les attaques contre l’Ukraine sont conduites depuis l’espace aérien de la Biélorussie et que [le pays] fournit des armes à la Russie », a insisté pour sa part le ministre tchèque des affaires étrangères, Jan Lipavsky.
Minsk et Moscou ont annoncé en octobre une force militaire commune et l’armée ukrainienne s’est inquiétée de la « menace croissante » d’une nouvelle offensive russe depuis la Biélorussie, son voisin au nord. Selon le ministère de la défense biélorusse, « jusqu’à 9 000 soldats russes » et environ 170 chars seraient déployés en Biélorussie.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Une tentative de coup d’État aurait été déjouée en Turquie : ce que l’on sait

LA REDACTION

Voici les raisons qui ont poussé L’UE a signé un accord commercial avec le Kenya pour contrer la présence chinoise

LA REDACTION

Poutine dézingue l’UE : « Votre économie est au bord de l’effondrement »

LA REDACTION

COMMENTER