Russafrik
POLITIQUE

Israël : après l’Afrique du Sud, le Brésil attaque

Image 1 Image 2

Israël : après l’Afrique du Sud, le Brésil attaque

Israël, de plus en plus esseulé sur la scène internationale ? En effet, alors que le gouvernement Netanyahou a confirmé son intention d’attaquer la ville de Rafah, coûte que coûte, de plus en plus de voix s’élèvent pour critiquer les décisions prises par le Premier ministre et ses équipes. Récemment, c’est le Brésil qui a d’ailleurs décidé de rebondir sur les dernières annonces en la matière.

Ainsi, le président Lula a accusé Israël de commettre un génocide à l’encontre des Palestiniens. Il a notamment comparé l’offensive en cours et les prochaines opérations annoncées dans le sud de Gaza, à ce que réalisait l’Allemagne nazie en son temps.

Une sortie qui n’a pas manqué de faire réagir Benjamin Netanyahou, qui a affirmé que les propos tenus par le président brésilien étaient “honteux” et “graves”.

Lula compare les actions d’Israël aux actions nazies

Mais Lula persiste et signe, expliquant qu’à ses yeux, cette guerre n’était pas une guerre “classique”, à savoir une opposition entre deux armées. Il s’agirait plutôt d’une guerre opposant une armée préparée, en ordre de bataille, contre des civils, principalement composés de femmes et d’enfants.

Il compare d’ailleurs cette situation à la décision d’Hitler de s’en prendre au peuple juif, dans les années 30 et 40.

Une sortie qui intervient quelques semaines après l’annonce de l’Afrique du Sud de déposer plainte auprès de la Cour internationale de justice, pour vérifier que la décision israélienne d’attaquer Rafah n’allait pas à l’encontre de la décision rendue par cette même cour, il y a quelques semaines, concernant la demande d’ouverture d’une enquête à l’encontre de l’État Hébreu, dans le cadre d’un éventuel génocide.

L’ambassadeur du Brésil, convoqué

Des attaques qui ne sont pas du tout du goût des décideurs israéliens. Dans un communiqué de presse, le gouvernement a d’ailleurs affirmé que les comparaisons effectuées entre les actions israéliennes et les événements de la Shoah nazie revenaient à franchir une ligne rouge.

À ce titre, l’ambassadeur du Brésil en Israël a été convoqué par le ministre des Affaires étrangères, Israël Katz

Image 1 Image 2

EN RELATION

La Russie teste une riposte nucléaire en cas d’attaque sous la surveillance de Vladimir Poutine

LA REDACTION

APRÈS LA GUERRE DE L’OTAN CONTRE LA RUSSIE VIA L’UKRAINE, LE BLOC AMERICANO-OCCIDENTAL PRÉPARE LA GUERRE CONTRE LA CHINE

Israël : le parti de Netanyahu en tête des élections législatives selon les sondages

L’équipe de rédaction

COMMENTER