Russafrik
Cryptomonnaie

Le Bitcoin passe sous les 15.700 dollars, son niveau le plus bas en deux ans

Bitcoin
Image 1 Image 2

Le Bitcoin passe sous les 15.700 dollars, son niveau le plus bas en deux ans

Bitcoin

Ce mardi 22 novembre 2022, le Bitcoin est brièvement passé sous les 15.700 dollars. Il s’agit de son niveau le plus bas depuis novembre 2020. Le scandale FTX continue à peser sur le monde de la crypto. Mais ce n’est pas le seul nuage sombre à l’horizon.

La dernière fois que le Bitcoin avait affiché ce prix, c’était le 11 novembre 2020. À l’heure d’écrire ces lignes, le jeton numérique se négocie à 16.100 dollars. Il y a un an, le bitcoin se négociait encore à près de 70.000 dollars.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

L’Ether, deuxième monnaie la plus importante, se négocie à 1.114 dollars. C’est au-dessus des 993 dollars atteint en juin de cette année (avant une remontée jusqu’à 1.800 dollars juste après). Mais c’est bien moins que le record atteint en novembre 2021, à savoir 4.600 dollars. Avant juin-juillet, la dernière fois que le niveau était de 1.110 dollars était janvier 2021.

Sur l’ensemble du marché, ce sont plus de 1.400 milliards de dollars qui se sont évaporés depuis le début de l’année (de 2.189 le premier janvier à 789 milliards de dollars, atteints dans la nuit de lundi à mardi). Mais en comparant avec le pic des cryptomonnaies, le 11 novembre 2021, la chute de la valeur totale est encore plus hallucinante : de 2.811 milliards dollars, elle est passée à 778 milliards de dollars ce mardi (son point le plus bas de la journée), selon les données de Coinmarketcap.

Une année terrible, et d’autres dangers guettent.

Depuis ce pic, ce sont l’inflation et les hausses des taux d’intérêt qui ont transformé l’optimisme de 2021 en pessimisme. La crypto, encore plus que la tech, compte comme un actif risqué que les investisseurs fuient lors de ces temps incertains pour l’économie.
Au cours de la chute, il y a aussi eu différentes faillites. La dernière en date est celle de FTX (le 11 novembre), une des plus importantes plateformes d’échange, qui est accusée de fraude. Une longue affaire qui semble encore nous réserver quelques surprises et risque encore de faire couler beaucoup d’encre. Son impact total sur la crypto n’est pas encore connu ; d’autres faillites pourraient suivre.
Mais un autre danger guette aussi la crypto.

Par définition, la crypto est décentralisée des institutions financières. C’est-à-dire qu’il s’agit d’un actif échangé entre pairs, qui ne passe pas par une institution financière. Mais cette liberté est désormais en danger, autant de l’extérieur que de l’intérieur. D’un côté il y a de plus en plus de tentatives de régulation (et encore plus depuis FTX) et de l’autre côté il y a une concentration de plus en plus grande des pièces auprès des grands acteurs de quoi aussi saper leur valeur.

Le crédit Suisse, le futur FTX de la finance classique ?
Les fortes inquiétudes générées par Crédit Suisse début octobre 2022 ressurgissent de nouveau. Selon une publication du Financial Times, en date de ce 23 novembre, la grande banque basée à Zurich (Suisse) verrait une partie de ses clients fortunés fuirent vers des terres plus sûres à leurs yeux.

Crédit Suisse anticipe en effet une perte équivalente à 1,6 milliard de dollars pour les résultats de son quatrième trimestre. Il semblerait que ça soit sa division « gestion de fortune » qui pose particulièrement problème.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Blockchain : Report de la publication du rapport financier annuel 2022

LA REDACTION

Burkina Faso : Le Limocoin lance une grande campagne marchande; les détails

LA REDACTION

Le futur de la santé en Afrique : Comment la cryptomonnaie et la blockchain révolutionneront le secteur de la santé en Afrique ?

Rédacteur

COMMENTER