Russafrik
AFRIQUE INFOS

Le FMI et la Banque mondiale jugés responsables de l’endettement des pays africains

Image 1 Image 2

Le FMI et la Banque mondiale jugés responsables de l’endettement des pays africains

La capitale centrafricaine, Bangui, sera l’hôte du siège des BRICS pour l’Afrique centrale. Ce choix “est hautement symbolique”, affirme auprès de L’Afrique en marche le chercheur Pr Yahia Zoubir.

Le choix de Bangui pour le siège des BRICS “projette une image d’une considération pour les petits pays africains”, estime le Pr Yahia Zoubir, chercheur sénior non résident au Middle East Council of International Affaires, à Doha.
« Aussi bien l’Afrique et les pays arabes que les États latino-américains voient d’un très bon œil la multipolarité qui se dessine actuellement dans le monde. Un monde où les valeurs des uns et des autres seront respectées et où l’ordre libéral imposé depuis des décennies par l’Occident au reste de l’humanité n’a plus lieu d’exister », ajoute l’interlocuteur de Radio Sputnik Afrique.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Le Pr Yahia Zoubir s’oppose aux accusations occidentales de néocolonialisme envers les BRICS, constitués du Brésil, de la Russie, de l’Inde, de la Chine, de l’Afrique du Sud. Au contraire, l’ouverture du bureau de cette organisation pourrait encourager les investissements en RCA.

« Cette histoire de néocolonialisme, d’autant plus qu’elle vient de la part d’anciens colonialistes nous fait sourire”, ironise le Pr Zoubir. “Souvent, c’est le danger du piège de la dette qui est évoqué pour jeter l’anathème sur cette coopération des Africains avec les BRICS. Mais la majorité des spécialistes qui se penchent sur cette question affirment que cela n’est pas vrai. Alors que les institutions financières internationales, le FMI et la Banque mondiale, qui ont prévalu depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, sont celles qui ont endetté ces pays et qui les ont mis dans des conditions extrêmement difficiles ».

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

SENEGAL : LISTE INTERGRALE DES MEMBRES DU NOUVEAU GOUVERNEMENT DE MACKY SALL

Kenya : Découverte d’une nouvelle espèce de moustique très dangereuse

LA REDACTION

Coup d’Etat au Niger : la CEDEAO dos au mur, se réunit à nouveau ce jeudi en session extraordinaire

LA REDACTION

COMMENTER