Russafrik
RUSSIE INFOS

La Russie poursuivra son opération en Ukraine malgré le vacarme en Occident, assure Poutine

Image 1 Image 2

La Russie poursuivra son opération en Ukraine malgré le vacarme en Occident, assure Poutine


Aucun “bruit” ni “vacarme” provoqué par toute réponse russe aux actes de “génocide” commis par l’armée ukrainienne ne doit empêcher Moscou d’”accomplir son devoir devant le peuple”, a tranché Vladimir Poutine.

Lors de la cérémonie de décoration des nouveaux héros de Russie, Vladimir Poutine s’est à nouveau prononcé sur le déroulement de l’opération militaire spéciale en Ukraine. Le chef du Kremlin a notamment expliqué que Moscou ne portait des frappes contre les infrastructures civiles ukrainiennes qu’en réponse aux actions de Kiev.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

« Oui, nous le faisons. Mais qui a commencé? Qui a frappé le pont de Crimée? Qui a fait exploser les lignes d’électricité sur la centrale nucléaire de Koursk? », a argumenté le chef de l’État russe.
Selon lui, en Occident, de multiples crimes de Kiev sont passés sous silence, comme l’obstruction de l’approvisionnement en eau de Donetsk, bien qu’un tel acte relève d’un “génocide”.
« Il nous suffit de bouger, de faire quelque chose en réponse; il y a du bruit, du vacarme, des crépitements dans tout l’Univers. Cela ne nous empêchera pas de mener nos missions de combat” ni d’”accomplir son devoir devant le peuple », a affirmé le Président russe.

Quid de la fin de l’opération spéciale?
La réalisation des objectifs de l’opération spéciale pourrait prendre du temps et il n’est pas exclu que ce soit “un processus long”, a ajouté Vladimir Poutine. Dans le même temps, il a souligné que le rattachement de nouveaux territoires constituait “un grand résultat” pour la Russie.
Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov avait antérieurement déclaré que Volodymyr Zelensky savait que les hostilités pouvaient être arrêtées à condition d’une volonté politique de la part de Kiev.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Sommet du G20 : L’inde exclu l’Ukraine des pays invités ; les raisons

Un important gisement d’hydrocarbures découvert en Russie ; les détails

LA REDACTION

Mathias Imbach, CEO Sygnum Bank : “Aujourd’hui, les cryptos prouvent qu’elles sont une classe d’actifs à part entière”

L’équipe de rédaction

COMMENTER