L’Indonésie va se joindre à d’autres économies asiatiques pour acheter du pétrole russe

L’Indonésie va se joindre à d’autres économies asiatiques pour acheter du pétrole russe

Le Financial Times rapporte que le président indonésien Joko Widodo a déclaré qu’il envisageait de se joindre à d’autres économies asiatiques, dont l’Inde et la Chine, pour acheter du pétrole russe afin de compenser la hausse des prix de l’énergie.

L’Indonésie n’a pas importé de volumes importants de pétrole de Russie depuis des années, mais le gouvernement Widodo subit une pression croissante pour contenir les hausses de prix après avoir été contraint d’augmenter le prix de certains carburants jusqu’à 30 % ce mois-ci. Toute tentative d’acheter du pétrole russe au-delà de la limite fixée par les pays du G7 pourrait rendre l’Indonésie vulnérable aux sanctions américaines alors qu’elle se prépare à accueillir le sommet du G20 à Bali en novembre. Widodo a invité les dirigeants mondiaux à la réunion, dont Vladimir Poutine de Russie et Vladimir Zelensky d’Ukraine.

 

Cliquez sur ce lien et intégrez notre groupe Télégram pour suivre l’actualité africaine

Cliquez ici:https://t.me/LACEMAC

Cliquez sur ce lien pour télécharger notre application pour Android http://bit.ly/lacemac

Pour iOShttps://apps.apple.com/app/lacemac-infos/id1633092145

«Nous surveillons toujours toutes les options. S’il y a un pays [et] ils donnent le meilleur prix, bien sûr », a déclaré Widodo dans une interview au Financial Times en réponse à une question de savoir si l’Indonésie achèterait du pétrole russe. « Le gouvernement a l’obligation de trouver diverses sources pour répondre aux besoins énergétiques de sa population. Nous voulons trouver une solution », a ajouté Widodo, dit « Jokowi », lors d’un discours au palais présidentiel de Jakarta.
Le Financial Times souligne que, selon le ministre du Tourisme du pays, Moscou a proposé à l’Indonésie de vendre du pétrole à un prix inférieur de 30 % au prix du marché international. La compagnie pétrolière publique indonésienne Pertamina a déclaré en août qu’elle examinait les risques associés à l’achat de pétrole russe. Une analyse des statistiques douanières chinoises et indiennes par le Financial Times a montré qu’au deuxième trimestre 2022, ces pays ont importé 11 millions de tonnes de pétrole de Russie de plus qu’au premier trimestre.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.