Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

L’Ukraine organiserait un acte de sabotage sur un silo pour accuser la Russie ; les détails

Image 1 Image 2

L’Ukraine organiserait un acte de sabotage sur un silo pour accuser la Russie ; les détails


Kiev est en pleine préparation d’une nouvelle provocation, rapporte la Défense russe. Ses services secrets prévoient de faire exploser un silo dans la région de Kharkov pour rejeter la responsabilité sur Moscou et l’accuser de favoriser la famine. Un incident qui vise à obtenir de nouvelles livraisons d’armes occidentales, selon l’instance.

Les services secrets ukrainiens envisagent de faire sauter un silo de stockage pour accuser Moscou de contribuer à une pénurie alimentaire, a indiqué la Défense russe.
Cet acte de sabotage vise également à discréditer les activités russes dans le cadre de l’accord céréalier, a précisé son département chargé de la réponse humanitaire en Ukraine.

Le silo de stockage en question se trouve dans la localité de Karaïchnoïé de la région de Kharkov. Après son explosion, la Russie serait accusée de détruire sciemment des réserves céréalières en Ukraine, ainsi que de provoquer la famine et de saboter l’accord sur les céréales, a-t-il ajouté.

“L’incident serait présenté par les médias occidentaux comme ‘une énième atrocité des troupes russes’ qui demande ‘une riposte dure de la communauté internationale’”, suggère le département.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Une mise en scène pour l’Occident
Cette provocation est planifiée justement à la veille d’une réunion des chefs de la Défense de l’Otan en Allemagne, le 20 janvier, poursuit l’instance.

« Par ce genre de provocations retentissantes, les autorités de Kiev tentent d’augmenter la pression sur l’opinion publique des pays occidentaux pour obtenir de nouvelles livraisons d’envergure d’armes modernes et de matériel militaire pour les forces armées ukrainiennes », a-t-elle avancé.

Pour préparer cet acte de sabotage, une trentaine de spécialistes miniers et des membres des services secrets ukrainiens seraient déjà arrivés dans la ville de Voltchansk. Elle se trouve à 17 kilomètres de Karaïchnoé et à quelques kilomètres de la frontière russe. D’après l’institution russe, le propriétaire du silo est un membre contractuel des services secrets d’Ukraine.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Attentat au Crocus City : au moins 137 morts et 180 blessés, un jour de deuil national en Russie

LA REDACTION

Urgent : une vingtaine de pétroliers coincés au large de la Turquie sur fond d’embargo sur le brut russe

LA REDACTION

Hunter Biden : Le fils du président américain pourrait prend 17 ans de prison ; les détails

LA REDACTION

COMMENTER