Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

Malawi : le vice-président meurt dans un crash d’avion

Image 1 Image 2

Malawi : le vice-président meurt dans un crash d’avion


Une tragédie aérienne a frappé le Malawi avec la perte de son vice-président, Saulos Chilima, qui a péri dans un accident d’avion lundi matin. L’annonce de ce drame a été faite par le président Lazarus Chakwera ce jour, mardi 11 juin 2024, après la découverte de l’épave de l’appareil disparu.

Le vol, opéré par un avion militaire des forces de défense du Malawi, transportait dix passagers, dont le vice-président Chilima. Ils se dirigeaient vers le nord-est du pays pour assister aux funérailles d’un ancien ministre. Cependant, des conditions météorologiques défavorables ont empêché l’avion d’atterrir à Mzuzu, forçant les pilotes à naviguer dans des circonstances périlleuses. Peu après, l’avion a disparu des radars, semant l’inquiétude parmi les autorités et la population.

Le président Chakwera, lors d’une conférence de presse, a exprimé son profond chagrin et sa consternation devant cette perte tragique. « C’est avec une grande tristesse que j’informe la nation de cette tragédie. Saulos Chilima était non seulement un vice-président dévoué mais aussi un homme bon et un père exemplaire », a-t-il déclaré, rendant hommage à son collaborateur et ami. M. Chakwera a également souligné la compétence et le dévouement de Chilima, le qualifiant de conseiller précieux et de pilier du gouvernement.

Les recherches pour retrouver l’avion se sont concentrées dans la forêt de Chikangawa, où les conditions de visibilité étaient sévèrement réduites en raison du temps brumeux. Ce n’est que mardi matin que l’épave a été localisée, mettant fin aux espoirs de retrouver des survivants. Le commandant des forces de défense du Malawi a confirmé que l’avion était complètement détruit, sans laisser de chance aux occupants.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Bolivie : Arrestation de l’ancien chef de l’armée bolivienne après l’échec de la tentative de coup d’État

LA REDACTION

Coup d’État au Gabon : la première réaction de la Russie

LA REDACTION

Ukraine : des missiles de lance-roquettes multiples américains HIMARS détruits par l’armée russe trois fois par semaine ; le point

LA REDACTION

COMMENTER