Russafrik
AFRIQUE INFOS

Mali : Bamako retire à Paris le statut de porte-plume des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU, les détails

Image 1 Image 2

Mali : Bamako retire à Paris le statut de porte-plume des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU, les détails

Le gouvernement malien a annoncé sa décision de retirer le statut de la France en tant que porte-plume des résolutions concernant le Mali au Conseil de sécurité de l’Onu.

La France ne peut plus rédiger les résolutions et déclarations concernant le Mali au sein du Conseil de sécurité de l’Onu, a déclaré le gouvernement malien dans une lettre adressée le 1er mars à Pedro Comissario Afonso, président en exercice du Conseil de sécurité et ambassadeur du Mozambique auprès de l’Onu.

« En attendant la réunion spéciale du Conseil de sécurité sollicitée par le Mali, le gouvernement de la république du Mali […] récuse officiellement le statut de porte-plume de la France sur toutes questions examinées par le Conseil de sécurité concernant le Mali », a indiqué le cabinet des ministres.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

La France a porté la plume sur tous les sujets concernant le Mali au Conseil de sécurité depuis décembre 2012, lorsque la situation dans ce pays était inscrite à l’agenda du Conseil.

En août 2022, le Mali a  porté plainte auprès du Conseil de sécurité pour actes d’agression, de subversion, de déstabilisation et de violation de l’espace aérien malien par des aéronefs des forces armées françaises. Début 2022, les autorités maliennes ont alerté à deux reprises la communauté internationale sur les actes hostiles de la France.

« Ces faits, pour le moins, interrogent sur l’objectivité et l’impartialité de la République française », note le gouvernement malien.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Burkina : Le pays suspend la diffusion du journal français Le Monde 

LA REDACTION

Burkina : une grande marche de soutien à la Transition d’Ibrahim Traoré prévue à Bogandé

LA REDACTION

Niger : le crash d’un hélicoptère militaire fait plusieurs morts

LA REDACTION

COMMENTER