Russafrik
AFRIQUE INFOS

Mensonge d’Etat : Macky Sall pris la main dans le sac par les médias nationaux et internationaux

Image 1 Image 2

Mensonge d’Etat : Macky Sall pris la main dans le sac par les médias nationaux et internationaux

Les autorités sénégalaises ont récemment dénoncé la présence d’individus armés dans les manifestations vidéo à l’appui faisant suite à la condamnation de l’opposant Ousmane Sonko à deux ans de prison pour « corruption de jeunesse ». Contrairement à ce qu’avance le ministre de la défense dans sa conférence de presse, il s’agit des agents de la police sénégalaise.

Une vidéo postée par un internaute laisse apparaître des hommes portant des tenues anti-émeutes dans un pick-up. L’un d’entre descend du véhicule et se met à tirer en pleine rue. Les autres hommes restés dans la voiture n’ont pas réagi aux coups de feu.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Une autre vidéo truquée montre un homme avec un casque distinctif de la police sénégalaise. Il s’agit en réalité des forces de l’ordre envoyées pour réprimer les manifestants.
Depuis qu’il s’est lancé dans la course au troisième mandat, Macky Sall est prêt à mettre le Sénégal à feu et à sang.

Persécution des adversaires politiques, répression des manifestations contre un éventuel troisième mandat, etc. sont devenus le lot quotidien des sénégalais.

Le jeudi 1er juin 2023, Ousmane Sonko, a été condamné par le tribunal de Dakar à 2 ans de prison ferme pour « corruption de la jeunesse ». Il était accusé de viol et de menaces de mort sur une employée d’un salon de massage, lors de faits qui se seraient déroulés en 2021. Une condamnation qui le rend inéligible à l’élection présidentielle du 25 février 2024 prochain.
Des manifestations violentes ont éclaté dans tout le pays. Le bilan fait état d’au moins 16 morts et plus de 500 arrestations.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Niger : le crash d’un hélicoptère militaire fait plusieurs morts

LA REDACTION

Le faux bond de la CEDEAO au Sénégal

LA REDACTION

Burkina Faso : Le pays suspend la diffusion de la chaîne française LCI pendant 3 mois ; les détails

LA REDACTION

COMMENTER