Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

Russie : Vladimir Poutine fait une grande annonce

Image 1 Image 2

Russie : Vladimir Poutine fait une grande annonce

Ils avaient été déployés à la fin de la guerre de 44 jours entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan en 2020 : les soldats et gardes-frontières russes vont se retirer de plusieurs régions arméniennes. Ce retrait a été annoncé ce jeudi 9 mai, au lendemain d’un entretien entre Vladimir Poutine et le Premier ministre arménien à Moscou.

Les militaires russes ne se retirent pas complètement du territoire arménien. À la demande d’Erevan, des gardes-frontières russes restent déployés à l’est et au sud, aux frontières avec la Turquie et l’Iran.

Partout ailleurs, le long de la frontière avec l’Azerbaïdjan, dans les provinces de Tavush, Syunik, Vayots Dzor, Gegharkunik et Ararat, les Russes vont quitter leurs postes militaires, selon le chef du parti au pouvoir au Parlement arménien, Hayk Konjoryan.

Ces postes avaient été installés à la suite de la guerre pour le contrôle du Haut-Karabakh. Après la défaite des séparatistes arméniens de l’enclave, 2 000 soldats de maintien de la paix russes y avaient été déployés pour faire respecter les termes du cessez-le-feu.

Le Premier ministre arménien, très critique vis-à-vis de la Russie ces dernières années, a opéré un rapprochement avec l’Union européenne. Les Arméniens reprochent à la force de maintien de la paix russe de ne pas être intervenue lors de cette offensive de l’Azerbaïdjan.

Début mars, les autorités arméniennes avaient déjà annoncé mettre fin à la présence de gardes-frontières russes à l’aéroport international d’Erevan. Le mois suivant, le Kremlin avait affirmé que les militaires russes déployés dans le Haut-Karabakh avaient amorcé leur retrait.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Kamala Harris : La vice-présidente américaine risque d’être arrêtée si elle promeut les droits des homosexuels en Zambie

LA REDACTION

A la découverte du LRM Sarma avec des munitions “intelligentes” nouvellement créées par la Russie

LA REDACTION

Indice du Bonheur 2023 : voici les pays les plus heureux d’Afrique

LA REDACTION

COMMENTER