Russafrik
POLITIQUE

Sommet G20 : Dans un discours froid, Vladimir Poutine détruit les leaders mondiaux

Image 1 Image 2

Sommet G20 : Dans un discours froid, Vladimir Poutine détruit les leaders mondiaux

Lors du sommet du G20, le président Russe Vladimir Poutine a taclé sèchement les leaders mondiaux qui ne se disent bouleversés par le conflit en Ukraine. Il a aussi noté que la Russie n’avait jamais refusé de dialoguer avec Kiev au sujet d’une trêve.

Le Président russe s’est demandé pourquoi les dirigeants mondiaux qui se disent “choqués” par le conflit continu en Ukraine, ne le sont pas à l’égard de la catastrophe humanitaire dans la bande de Gaza:

“Je comprends qu’il s’agit d’une guerre, les pertes en vies humaines ne peuvent que choquer. Et le coup d’État sanglant en Ukraine en 2014, suivi de la guerre du régime de Kiev contre son peuple dans le Donbass, n’est-ce pas choquant? Et l’extermination de la population civile en Palestine et dans la bande de Gaza aujourd’hui. N’est-ce pas choquant?”, a-t-il indiqué ce 22 novembre au cours du sommet du G20 auquel il a participé en visioconférence.

“N’est-il pas choquant que des médecins soient obligés de pratiquer des opérations sur des enfants, des opérations abdominales, en utilisant un scalpel sur le corps d’un enfant, sans anesthésie? Et le fait que le secrétaire général de l’Onu ait dit que Gaza s’est transformée en un immense cimetière pour enfants, n’est-ce pas choquant?”, a poursuit le dirigeant russe.
Besoin d’une paix

Vu que les actions militaires sont toujours associées à des catastrophes personnelles, il est nécessaire de réfléchir à la manière d’y mettre fin:

“Bien sûr, les actions militaires sont toujours une tragédie. Des personnes concrètes, des familles concrètes et le pays dans son ensemble, et bien sûr, nous devons réfléchir à la manière de mettre un terme à cette tragédie”, a noté M.Poutine tout en revenant sur le dossier ukrainien.
Il a d’ailleurs rappelé que la Russie n’a jamais refusé les négociations de paix. Cependant, pour pouvoir les organiser, Kiev doit tout d’abord abolir son décret signé en septembre 2022 par Volodymyr Zelensky, interdisant tous les pourparlers “avec le Président russe Vladimir Poutine”.

Problèmes économiques

L’économie mondiale subit un stress colossal qui n’est pas provoqué par les actions de la Russie en Ukraine, mais par “la politique macroéconomique irréfléchie” de certains États, poursuit-il.

“Certes, l’injection de milliers de milliards de dollars et d’euros dans l’économie, dans le système bancaire a suscité une flambée de l’inflation mondiale, une augmentation rapide des prix alimentaires et énergétiques. C’est précisément ce qui est au cœur des événements dont je vous ai parlé. Ce ne sont pas du tout nos actions ni nos tentatives pour obtenir justice en Ukraine. Non. Ce sont les actions des plus grandes économies du monde”, a souligné le chef de l’État russe.

Au vu de l’état actuel des choses, la situation de l’économie mondiale nécessite un consensus et la prise en compte des points de vue des différents pays, selon lui.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

 

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir

Image 1 Image 2

EN RELATION

Alexander Sladkov : “L’échange de prisonniers s’est transformé en une plateforme commerciale complètement fermée à la société”

LA REDACTION

Invité sur Global TV, Oleg Ozerov, Ambassadeur itinérant donne son point de vue sur la coopération Russie – Afrique

LA REDACTION

Adhésion de la Suède à l’Otan: en Hongrie, le parti de Viktor Orban boycotte une séance du Parlement

LA REDACTION

COMMENTER