Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

Sommet Russie-Afrique : Le conflit russo-ukrainien sera exclu des débats ; les raisons

Image 1 Image 2

Sommet Russie-Afrique : Le conflit russo-ukrainien sera exclu des débats ; les raisons

Le conflit en Ukraine ne figure pas à l’ordre du jour du prochain sommet Russie-Afrique bien qu’il ne soit pas un sujet tabou pour les participants africains, selon le chef du secrétariat du Forum du partenariat Russie-Afrique.

Les organisateurs du Forum Russie-Afrique n’envisagent pas spécifiquement de discuter de la situation en Ukraine, sans cependant s’interdire de l’évoquer, a fait savoir Oleg Ozerov, ambassadeur itinérant du ministère russe des Affaires étrangères et également chef du secrétariat du Forum du partenariat Russie-Afrique.

Le diplomate a réagi à une initiative de paix lancée tout récemment par les dirigeants de six pays africains.
“Il convient de dire que cette initiative d’un groupe de pays africains n’est pas à l’ordre du jour du sommet. En gros, nous n’avons pas envisagé d’aborder ce problème pendant le sommet, à condition qu’il ne soit pas soulevé par des partenaires africains”, a-t-il commenté pour Sputnik.

Il a ajouté que le sommet était orienté sur l’essor des relations bilatérales entre la Russie et les pays africains.

Initiative de paix africaine

Le Président sud-africain Cyril Ramaphosa a annoncé mardi 16 mai que six États africains enverraient une mission de paix en Russie comme en Ukraine et que les dirigeants de ces deux pays étaient d’accord pour la recevoir.
Les Présidents de la Zambie, du Sénégal, du Congo, de l’Ouganda et de l’Égypte feront également partie de cette mission.
Selon le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov cette mission pourrait se rendre en Russie à la mi-juin.

Les réponses à l’invitation continuent d’arriver

Pour ce qui est du sommet Russie-Afrique qui se tiendra les 27 et 28 juillet à Saint-Pétersbourg, M.Ozerov a précisé que plusieurs dizaines de pays africains avaient déjà confirmé leur participation.
“En attendant nous ne pouvons pas donner une réponse exacte [sur le nombre de participants, ndlr] car des réponses à l’invitation de Vladimir Poutine continuent d’arriver chaque jour. Mais je peux vous assurer que plusieurs dizaines de pays ont donné leur accord pour participer au sommet. Chaque jour nous recevons les confirmations de pays africains relatives à leur présence au sommet de Saint-Pétersbourg dans moins de deux mois.”
La première édition du sommet s’était tenue fin octobre 2019 à Sotchi, réunissant des représentants officiels de 54 pays africains. Ses participants ont signé un total de 92 accords, contrats et mémorandums.

Image 1 Image 2

EN RELATION

La RPDC a soutenu les résultats des référendums dans les régions LDNR, Kherson et Zaporozhye

LA REDACTION

Drame : Deux bateaux chargés de migrants ont disparu en mer

LA REDACTION

La Russie, l’Iran et la Chine entament les exercices militaires conjoints dans le golfe d’Oman

LA REDACTION

COMMENTER