Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

« Trump est persécuté comme le Christ », les avocats de l’ex-président américain enflamment la toile

Image 1 Image 2

« Trump est persécuté comme le Christ », les avocats de l’ex-président américain enflamment la toile


Depuis l’inculpation au pénal de Donald Trump, les avocats de l’ex-président des Etats-Unis, enchainent les déclarations en faveur de leur client. Si l’avocate Alina Habba, a comparé l’ex-président au rappeur américain Tupac Shakur, la députée Marjorie Taylor Greene affirme que Donald Trump est comme Jésus-Christ et Nelson Mandela … sauf que Jésus a été assassiné.

La républicaine controversée Marjorie Taylor Greene a comparé Donald Trump à de célèbres personnages « persécutés » de l’histoire alors qu’il est devenu le premier ancien président américain à faire l’objet d’un procès pénal. Dans une interview accordée au média conservateur Right Side Broadcasting Network (RSBN), Mme Greene, représentante de la Géorgie, a comparé M. Trump à Nelson Mandela et à Jésus.
« Il n’a rien fait de répréhensible »

« Le président Trump rejoint certaines des personnes les plus incroyables de l’histoire qui sont arrêtées aujourd’hui », a déclaré Marjorie Taylor Greene. « Nelson Mandela a été arrêté et a fait de la prison. Jésus, Jésus a été arrêté et assassiné par le gouvernement romain ».

« De nombreuses personnes ont été arrêtées et persécutées par des gouvernements radicaux corrompus tout au long de l’histoire, et cela commence aujourd’hui à New York. Je n’arrive pas à croire que cela se produise, mais je le soutiendrai toujours. Il n’a rien fait de répréhensible ».

L’ex-président comparé au rappeur Tupac Shakur

Dans la lignée des comparaisons, Alina Habba, l’avocate de l’ex-président américain estime qu’à l’instar du rappeur Tupac Shakur, son client ne pourra sortir que renforcé des poursuites judiciaires qui le visent actuellement. «Donald Trump est Tupac. Donald Trump est Biggie Smalls», a déclaré Alina Habba, comparant son client à ces deux rappeurs américains lors de sa participation au podcast «The Benny Show». «Donald Trump est sa propre marque. Il est tout, a-t-elle poursuivi. Cela va juste le booster, nous l’avons vu dans les sondages».

Son discours, et la comparaison avec Tupac Sahkur, décédé en 1996, n’a pas manqué de faire réagir la soeur de ce dernier. Auprès de TMZ, Sekyiwa Shakur a fait savoir qu’elle considérait les propos de l’avocate comme «blasphématoires». Selon elle son frère, condamné pour abus sexuels en 1994, ne devait pas sa notoriété à ses problèmes judiciaires mais à sa musique.
Sekyiwa Shakur soupçonne Alina Habba de vouloir faire profiter Donald Trump de la popularité de Tupac. Elle a dit espérer que les fans du rappeur ne se laisseront pas influencer par ce qu’elle voit comme une stratégie.

Image 1 Image 2

EN RELATION

USA: le convoi de Joe Biden percuté par une voiture

LA REDACTION

Urgent / Gambie : une tentative de coup d’État déjouée

LA REDACTION

Ce pays de l’Amérique du Sud pourrait être le prochain à rejoindre la Banque de développement des BRICS

LA REDACTION

COMMENTER