Russafrik
INVESTIGATION

3 migrants passent 11 jours sur le gouvernail d’un navire entre le Nigeria et les îles Canaries

Image 1 Image 2

3 migrants passent 11 jours sur le gouvernail d’un navire entre le Nigeria et les îles Canaries


Les garde-côtes espagnols ont déclaré avoir secouru trois migrants juchés sur le gouvernail d’un navire arrivé aux îles Canaries en provenance du Nigeria.

Le navire de sauvetage maritime, Salvamar Nunki, a secouru lundi après-midi trois passagers clandestins du chimiquier Alithini II, un navire marchand en provenance du Nigeria qui mouille actuellement dans le port de Las Palmas de l’île de Grande Canarie.

Les trois migrants présentant des symptômes d’hypothermie et de déshydratation modérée après un voyage de plus d’une semaine ont été transportés à l’hôpital.
La radio Cadena Ser indique que selon les registres du Salvamento Maritimo, agence publique en charge de la sûreté maritime dans les eaux espagnoles, le navire est parti du Nigeria et a fait une escale en Gambie, située à 1.658 kilomètres de l’île.
Des sources au sein du Salvamento Maritimo ont fait savoir que des migrants faisaient souvent usage du gouvernail de navires pour atteindre les côtes espagnoles bien que beaucoup d’entre eux ne parviennent pas au but. Lorsque le navire est peu chargé, le gouvernail est au-dessus de la ligne de flottaison et permet à plusieurs personnes de s’y installer.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Les chances sont presque nulles
“C’est fou”, signalent des travailleurs de cette agence car, même si ces “passagers” ne sont pas toujours en contact avec l’eau, les conditions maritimes pendant le voyage et les vagues peuvent les atteindre, mettant leur vie en grave danger.
« Ce ne sera pas la dernière fois que cela se produira », a indiqué à la radio le conseiller pour les migrations du gouvernement des îles Canaries.

Selon lui, la chance des personnes qui risquent de franchir la frontière de cette façon est presque nulle car elles courent le risque de devoir faire face aux vagues et au froid, en plus du manque de nourriture et d’eau. De plus, leur propre législation oblige les armateurs à retourner au port d’origine s’ils détectent la présence de toute personne non autorisée sur le navire.
Les îles Canaries sont une porte d’entrée pour les migrants africains qui tentent d’atteindre l’Europe. Les données espagnoles montrent que la migration par voie maritime vers l’archipel a bondi de 51% au cours des cinq premiers mois de l’année par rapport à il y a un an.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Les avions de combat F-16 bientôt dans le ciel Ukrainien: La mort par les ailes pour l’Ukraine.

L’équipe de rédaction

What Operational Excellence Really Means for Business Travel

admin4231

Voici ce qu’il faut savoir sur la mine antipersonnel Lepestok utilisée par Kiev contre des civils

LA REDACTION

COMMENTER