Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

Accord céréalier : La diplomatie russe fait le point et met la pression sur l’occident

Image 1 Image 2

Accord céréalier : La diplomatie russe fait le point et met la pression sur l’occident

Il faudra partir du fait que l’accord céréalier “ne fonctionne plus”, si tout reste dans l’état actuel, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères. Il a qualifié de “sabotage direct” les agissements de l’UE. Par conséquent, l’initiative russe de livraison gratuite d’engrais aux pays dans le besoin avance “extrêmement lentement”.

L’initiative de la mer Noire, comprenant la reprise des exportations céréalières ukrainiennes et le déblocage des produits agricoles russes, reste
lettre morte, a réitéré Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères.

“Quant au sort de l’initiative de la mer Noire, nous avons déjà fait de tels commentaires. Si tout reste dans l’état actuel, et apparemment, il en sera ainsi, alors il faudra partir du fait que l’accord ne fonctionne plus”, a déclaré le chef de la diplomatie russe lors d’une conférence de presse tenue ce 29 mai à Nairobi au Kenya.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Pas de progrès

Le 17 mai, l’accord, conclu initialement en juillet 2022, a été prolongé de 60 jours. Moscou a à plusieurs reprises déclaré que le volet de l’accord qui concerne le déblocage des livraisons de produits agricoles russes ne fonctionne pas.

Sur les 30 millions de tonnes de produits agroalimentaires ukrainiens exportées, moins de 3% sont arrivées dans les pays les plus pauvres, selon le ministre russe. Il s’agit de 5 pays africains de la liste du Programme alimentaire mondial.

Quant au mémorandum conclu entre la Russie et l’Onu concernant la facilitation des livraisons des produits agricoles russes dans le cadre de l’initiative céréalière, il “n’est pas du tout mis en œuvre”, a-t-il pointé.

La question des fertilisants

Début 2023, le Malawi avait gratuitement reçu 20.000 tonnes d’engrais russes. Un lot de 34.000 tonnes a été envoyé fin avril au Kenya à titre humanitaire par le groupe russe
Uralchem-Uralkali, producteur de fertilisants. Le Nigeria pourrait devenir la troisième destination africaine.

“D’autres pays recevront nos engrais sous le même schéma […], mais le processus avance extrêmement lentement”, a remarqué le ministre.

Au total, environ 300.000 tonnes restent bloquées dans des ports européens et Uralchem-Uralkali est prêt à les livrer gratuitement aux pays dans le besoin.

Sergueï Lavrov a blâmé l’Union européenne qui a “arrêté dans ses ports environ 300.000 tonnes d’engrais russes”. Selon lui, de telles actions sont “un sabotage direct d’objectifs qui relèvent de la sécurité alimentaire”.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Destruction par Kiev du barrage hydroélectrique de Kakhovka : Voici le point des dégâts enregistrés

LA REDACTION

La Chine cible la France en représailles à une mesure de l’Union européenne 

LA REDACTION

BRICS : Le Bangladesh fait une demande officielle pour rejoindre le groupe

LA REDACTION

COMMENTER