Russafrik
POLITIQUERUSSIE INFOS

Armement : la Russie va s’équiper d’un nouveau missile « game changer »

Image 1 Image 2

Armement : la Russie va s’équiper d’un nouveau missile « game changer »

Dans un contexte particulier, marqué par la hausse des tensions internationales et la guerre en Ukraine, la moindre annonce russe concernant son armée est forcément scrutée. Et ces dernières sont assez nombreuses. Récemment, Moscou et Pékin ont par exemple annoncé avoir réussi à s’envoyer un message quantique, impossible à capter par l’ennemi.
Aujourd’hui, la Russie a une nouvelle fois surpris son monde, en dévoilant une toute nouvelle bombe : la “Drel”. Il s‘agit là de l’une des bombes les plus modernes du parc militaire russe. Une vraie fierté pour Rostec. C’est une société d’État, qui se concentre notamment dans le développement ainsi que la production de matériaux industriels technologiques, destinés aux secteurs civils et militaires.
La Russie annonce le succès des tests de Drel
Cette nouvelle arme est une bombe planante. Elle aurait, selon les dires du groupe, passé absolument tous les tests imposés par le ministère russe de la Défense, en matière d’armement. Résultat, sa production à plus grande échelle peut débuter. En 2024, il est donc tout à fait possible de voir ce nouvel outil (“Drel” voulant dire Foreuse) venir grouper les rangs de l’armée.
Cette bombe a la particularité de fonctionner de manière autonome. C’est-à-dire qu’elle peut parcourir une certaine distance jusqu’à sa cible et s’activer dès lors qu’elle en est à proximité. Un engin puissant, qui a été pensé et travaillé de façon à pouvoir cibler les systèmes de missiles antiaériens, les véhicules blindés ainsi que des centres de contrôle d’opération ou encore des stations radars.
Une bombe difficile à tracer
Mais là où cette bombe peut surprendre, c’est grâce à sa capacité à être résistante au brouillage. Elle serait donc très difficile (pour ne pas dire impossible) à détecter pour les radars. Résultat, elle se veut quasiment “invisible”, quasiment impossible à neutraliser pour les forces concernées et est particulièrement destructrice. Certains affirment d’ailleurs que cette bombe serait à fragmentation (ce type de bombe est interdit à la production et à l’utilisation dans une centaine de pays).
Image 1 Image 2

EN RELATION

Extrait de l’adresse à la Nation de son Excellence Le Colonel Assimi GOITA, Président de la Transition, Chef de l’État, à l’occasion du 63ème anniversaire de l’indépendance du Mali

L’équipe de rédaction

 Russie : Le pays a pris une avance considérable sur l’OTAN et les Etats- Unis dans ce domaine

L’équipe de rédaction

Radar Us, lance-roquettes : la défense russe actualise le bilan de son opération militaire en Ukraine

LA REDACTION

COMMENTER