Russafrik
A LA UNE RUSSIE-AFRIQUE

Bientôt un astronaute angolais dans l’espace grâce à la Russie

Image 1 Image 2

Bientôt un astronaute angolais dans l’espace grâce à la Russie

Se préparant à mettre sur orbite son deuxième satellite, l’Angola songe déjà à envoyer un astronaute grâce à la Russie, a déclaré à Sputnik le ministre angolais de la Télécommunication. Le pays se dit également “ouvert à l’intégration d’entreprises russes dans son écosystème des télécommunications”.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

L’Angola envisage de poursuivre davantage les contacts avec la Russie dans l’espace et la télécommunication, a indiqué Mario Oliviera, ministre angolais de la Télécommunications.
Le ministre, qui sera présent sur le cosmodrome de Baïkonour au moment du lancement du satellite, Angosat-2, construit par la Russie, n’exclut pas la possibilité d’envoyer un astronaute angolais dans l’espace à l’aide de Moscou, bien qu’il soit prématuré de parler des détails.
« L’Angola s’est engagé sur la voie du développement et de l’exploration de l’espace”, a-t-il indiqué en ajoutant que le pays compte »un grand nombre de jeunes qui sont formés dans ce domaine ».

Il veut poursuivre davantage la formation des jeunes Angolais en Russie : “Des accords ont été signés, et dans le cadre de ces accords, nous prévoyons non seulement de lancer un satellite, mais également d’autres tâches, par exemple la formation des spécialistes: nous avons un grand nombre d’étudiants qui sont formés dans ce domaine en Russie. Nous entendons continuer à travailler au développement de cette coopération, notamment à des fins pacifiques”.

La technologie 5G en Angola

D’après Mario Oliveira, son pays est de plus ouvert à la coopération avec les opérateurs russes de réseaux mobiles. Luanda, la capitale, dispose déjà du réseau mobile 5G, a-t-il fait savoir, tandis que la majorité du pays est couverte par la 3G.
Le ministre a fait savoir que les deux pays œuvrent pour maintenir les liens logistiques dans le contexte des sanctions imposées contre la Russie.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Bonne nouvelle : L’université russe Synergy ouvrira une filiale au Burkina Faso

LA REDACTION

Contacts militaires avec la Russie: « Personne ne doit dicter à l’Algérie » ses relations », déclare un enseignant-chercheur

LA REDACTION

Ukraine, candidat à l’UE ? : ce qu’en pense Vyacheslav Volodine, président de la Douma d’État de la Fédération de Russie

L’équipe de rédaction

COMMENTER