Russafrik
POLITIQUE

ONU : L’Afrique devrait avoir une place au Conseil de Sécurité, plaident les Etats- Unis

Image 1 Image 2

ONU : L’Afrique devrait avoir une place au Conseil de Sécurité, plaident les Etats- Unis

Linda Thomas-Greenfield, la représentante permanente des États-Unis auprès des Nations unies, lors d’un point presse ce mardi 11 octobre 2022, a indiqué que le Conseil de sécurité de l’ONU devrait inclure des représentants d’Afrique et d’Amérique latine en tant que membres permanents.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégramme

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

« Nous pensons que la réforme du Conseil de sécurité devrait signifier une représentation plus large. Il devrait y avoir des représentants permanents d’Afrique, d’Amérique latine, nous devons également augmenter le nombre de membres non permanents du Conseil », a-t-elle déclaré.
Auparavant, le président de la 77e session de l’Assemblée générale des Nations unies, le Hongrois Csaba Korosi, a déclaré qu’il était favorable à une réforme du Conseil de sécurité des Nations unies afin de rendre l’institution plus représentative et plus efficace.

Le Conseil de sécurité des Nations unies compte actuellement cinq membres permanents : la Russie, le Royaume-Uni, la Chine, les États-Unis et la France. Chacun de ces pays dispose d’un droit de veto au sein du Conseil. Dix membres élus géographiquement ont un statut non-permanent.

Les États-Unis n’étaient pas les premiers à faire cette proposition. Même si depuis longtemps les pays africains eux-mêmes estimaient mériter une place permanente dans le CSNU sans pour autant se susciter de réactions, la Chine, la Turquie, la Russie avaient également fait ce genre de proposition.
Ce soudain regain d’intérêt pour l’Afrique et les pays d’Amérique latine de la part des grandes puissances n’est certainement pas sans une idée derrière la tête. Avec la guerre en Ukraine liée à l’opération militaire russe dans le pays, chaque partie, d’un côté les occidentaux et leurs alliés et de l’autre côté, la Russie et la Chine, veut courtiser l’Afrique pour se la mettre dans la poche.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Israël appelle son armée à attaquer le Hezbollah au Liban

LA REDACTION

Dialogue sur les armes nucléaires gelé par Washington : Moscou évoque les risques

LA REDACTION

Les principales déclarations de l’ambassadeur de Russie aux États-Unis, Anatoly Antonov dans une interview avec Newsweek 

LA REDACTION

COMMENTER