Russafrik
POLITIQUE

BRICS : L’Afrique du Sud prend la présidence de l’organisation

Image 1 Image 2

BRICS : L’Afrique du Sud prend la présidence de l’organisation


Lors de la présidence tournante des BRICS, qu’elle assure en 2023, l’Afrique du Sud veut contribuer à former de nouveaux mécanismes de prise de décisions au sein des organisations internationales.

L’Afrique du Sud a pris ce dimanche la présidence tournante des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud), succédant ainsi à la Chine.

Pretoria apprécie hautement son appartenance aux BRICS et envisage de maintenir le travail efficace de ce groupe de pays pendant sa présidence, qui durera jusqu’à fin 2023, a déclaré à la presse russe un porte-parole de la diplomatie sud-africaine. Pour son pays, la priorité est le renforcement de la coopération économique, politique, sociale et culturelle des pays membres.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Pour sa part, la ministre des Affaires étrangères sud-africaine, Naledi Pandor, a déclaré qu’en tant que présidente des BRICS, l’Afrique du Sud envisage d’assurer la direction stratégique du groupe en coopération étroite avec les autres membres, de définir ensemble avec eux l’ordre du jour et les priorités. D’après elle, des rencontres sont notamment prévues au plus haut niveau et au niveau ministériel. Les travaux seront effectués sur la base d’un consensus, a-t-elle ajouté.

Former un ordre mondial plus juste
Pour le Président sud-africain Cyril Ramaphosa, le groupe doit jouer un rôle important dans la création au sein de l’Onu et d’autres organisations internationales de nouveaux mécanismes d’élaboration et d’adoption des décisions en vue d’instaurer un ordre mondial plus inclusif, plus juste et plus stable. Les BRICS doivent donc se mettre à la tête du processus de réforme de l’architecture internationale dans l’intérêt de la majorité des pays du monde.

Des pourparlers sur un éventuel élargissement des Brics pourraient avoir lieu dans les mois qui viennent, ont suggéré des sources diplomatiques. L’Algérie, l’Argentine et l’Iran ont déjà adressé des demandes d’adhésion. L’Arabie saoudite, la Turquie et l’Égypte ont manifesté leur intérêt.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Portugal : vives tensions entre les forces de l’ordre et le gouvernement sortant

LA REDACTION

Italie / Election Parlement européen : Giorgia Meloni officiellement tête de liste

L’équipe de rédaction

Annoncé pour quitter la CPI, l’Afrique du Sud fait un rétropédalage et évoque une “erreur” de communication

LA REDACTION

COMMENTER