24 C
Moscou
23 septembre 2023
Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

Burkina : Au moins 12 civils tués et 6 blessés par des djihadistes présumés près du Mali

Image 1 Image 2

Burkina : Au moins 12 civils tués et 6 blessés par des djihadistes présumés près du Mali

Au moins douze civils ont été tués et six blessés dans la nuit de jeudi à vendredi, lors d’une attaque de jihadistes présumés, dans le nord-ouest du Burkina Faso, à quelques kilomètres de la frontière malienne, ont indiqué dimanche des habitants à l’AFP.

“Plusieurs dizaines d’hommes en binômes motorisés ont attaqué le village de Sanakadougou”, situé dans la commune de Kombori, dans la province de la Kossi, a indiqué à l’AFP un habitant, ayant requis l’anonymat.

« Après avoir mis le feu à plusieurs maisons et tiré sur les habitants, on déplore 12 morts et six blessés », a-t-il précisé.

Un autre habitant, confirmant l’attaque, a évoqué de son côté un bilan de “13 morts et cinq blessés”. “Presque tout le village a été incendié. Les greniers et les habitations ont été incendiés”, a poursuivi ce deuxième témoin, affirmant que “les populations ont commencé a quitté la zone depuis vendredi”.

Les habitants “n’ont rien pu emporter car les assaillants ont tout incendié ou pillé et emporté les rares biens et le bétail des villageois”, a poursuivi ce témoin qui dit avoir trouvé refuge à Nouna, chef-lieu de la province de la Kossi.

Ce dernier a également indiqué craindre un bilan plus élevé dans la zone, après l’attaque d’une autre localité voisine, Yaran, dimanche matin “par des groupes armés”.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Recrudescence de violences

Les raids meurtriers attribués à des djihadistes se multiplient ces dernières semaines  au Burkina.

Cette semaine, une quarantaine de personnes, civils ou militaires, sont mortes dans diverses attaques et la semaine dernière, quelque cinquante personnes avaient été tuées dans plusieurs raids djihadistes.

Le Burkina Faso, théâtre de deux coups d’Etat militaires en 2022, est pris depuis 2015 dans une spirale de violences djihadistes apparues au Mali et au Niger quelques années auparavant et qui s’est étendue au-delà de leurs frontières.

Les violences ont fait des milliers de morts – civils et militaires – et quelque deux millions de déplacés.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

Related posts

Guerre en Ukraine : environ 170 militaires ukrainiens et mercenaires étrangers éliminés par l’armée russe en 24 heures

LA REDACTION

Obusiers M777, hélicoptère Mi-8, HIMARS, HARM : Voici ce que l’Ukraine a perdu en 24 heures

LA REDACTION

Guerre en Ukraine : près de 500 militaires ukrainiens et étrangers éliminés ces dernières 24 heures

LA REDACTION

Laisser un commentaire