Russafrik
AFRIQUE INFOS

Production de gaz : Le poids de l’Afrique va doubler d’ici 2050

Image 1 Image 2

Production de gaz : Le poids de l’Afrique va doubler d’ici 2050

Le développement africain va faire exploser la demande et la production de gaz sur le continent d’ici 2050, à en croire un récent rapport. Projets et partenariats se sont d’ailleurs multipliés ces derniers mois.

L’Afrique est en passe de devenir un géant gazier incontournable. Le continent, qui pesait déjà 6% de la production mondiale en 2021, en représentera 11% d’ici 2050, à en croire un Rapport du Forum des pays exportateurs de gaz.  (FPEG).

La production de l’”or bleu” devrait ainsi doubler, passant de 260 milliards de m3 en 2021 à 585 milliards de m3 en 2050. Le continent sera le principal responsable de la croissance mondiale sur le front du gaz, derrière le Moyen-Orient. La production planétaire devrait augmenter de 36% d’ici 2050.

L’Afrique capitalisera surtout sur son marché intérieur, souligne le rapport. En effet, l’urbanisation et la croissance économique tirent la demande vers le haut.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Alors que certains observateurs craignent de voir les exploitations gazières se développer en Afrique, redoutant notamment leur impact écologique, le FPEG s’inscrit d’ailleurs en faux. Le développement économique ira de pair avec la protection de l’environnement, selon le Forum.

« Il est clair qu’il n’y a pas d’autre alternative pour l’Afrique que d’utiliser ses ressources naturelles, de réduire la pauvreté et de poursuivre le développement socio-économique. Le narratif qui veut que l’Afrique ne doit pas développer ses ressources naturelles, notamment le gaz naturel, est erroné. Une Afrique prospère sera plus à même de protéger l’environnement », affirme ainsi le rapport du FPEG.

Un simple doublement du PIB africain, objectif plutôt modeste, mènera à une augmentation de la demande en énergie de 150%, précise encore l’étude.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

 Sénégal / Report des Elections présidentielles : vers un 3ème mandat déguisé de Macky Sall ?

LA REDACTION

Terrorisme : La Russie et le Burkina-Faso se donnent la main pour renforcer leur coopération pour relever les défis du moment

L’équipe de rédaction

« La France se sent rejetée en Afrique et veut faire porter le chapeau à l’”impérialisme chinois, russe voire turc, selon un expert

LA REDACTION

COMMENTER