Russafrik
AFRIQUE INFOS

Ces pays africains en lice pour inscrire leurs patrimoines à l’Unesco

Image 1 Image 2

Ces pays africains en lice pour inscrire leurs patrimoines à l’Unesco


Le raï, chant populaire algérien, l’assaisonnement harissa tunisien, la danse kalela zambienne, les festivités égyptiennes associées au voyage de la Sainte Famille… Le comité du patrimoine immatériel de l’humanité de l’Unesco devra trancher d’ici le 1er décembre. 

L’Unesco examine depuis lundi 28 novembre à Rabat, les candidatures d’inscription aux listes du patrimoine immatériel de l’humanité dont trois dossiers africains.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

« C’est du patrimoine vivant. La grande différence entre cette liste du patrimoine immatériel et la liste du patrimoine (matériel) mondial, c’est qu’ici ce sont des communautés qui sont représentées et qui sont les protagonistes de cette sauvegarde », a expliqué à l’AFP Ernesto Ottone, sous-directeur général pour la culture de l’Unesco.

Plus concrètement, l’Algérie souhaite inscrire le chant populaire raï, né au début du XXe siècle. Il ne concourt pas comme musique, mais en tant que tradition entourant ce genre musical.
À son tour, la Tunisie espère voir la harissa, savoir-faire et pratique culinaire, classée au patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Il s’agit d’un condiment traditionnel à base de purée de piments rouges, qui aurait été inventé au XVIe siècle.

Enfin, c’est la Zambie qui met en avant son ancienne danse kalela, ou akalela en langue locale. Née à l’époque coloniale, dans les années 1950 dans la province de Luapula, elle est toujours pratiquée. Les résultats seront publiés sur les comptes Twitter de l’Unesco entre mardi 29 novembre et jeudi 1er décembre.
Le couscous déjà dans la liste

Le dernier patrimoine africain inscrit à l’Unesco est le couscous. Il a été classé après plusieurs années de discussions, résultat d’une candidature conjointe de quatre pays d’Afrique du Nord: l’Algérie, la Mauritanie, le Maroc et la Tunisie.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Burkina Faso : Des terroristes vêtus de l’uniforme des Forces armées burkinabè attaquent le camp du groupe armé d’autodéfense

LA REDACTION

Le faux bond de la CEDEAO au Sénégal

LA REDACTION

Niger: Ouverture du premier espace éducatif russe à Niamey par l’université RUDN

L’équipe de rédaction

COMMENTER