Russafrik
AFRIQUE INFOS

Changement climatique : le phénomène prend des proportions inquiétantes en Afrique de l’Ouest

Image 1 Image 2

Changement climatique : le phénomène prend des proportions inquiétantes en Afrique de l’Ouest

Le changement climatique a fortement augmenté l’éventualité de fortes pluies au Nigeria, au Niger, au Tchad et dans les régions environnantes, révèle une nouvelle étude. Ces précipitations ont provoqué cette année des inondations à grande échelle, les pires de l’histoire, dans des pans entiers du Nigeria et du Niger, faisant plus de 800 morts.

Le rapport de World Weather Attribution indique que des précipitations saisonnières extrêmes et la libération d’eau des barrages ont provoqué les inondations entre juin et octobre. Ils ont conclu que l’événement était rendu 80 fois plus probable par le réchauffement climatique.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Près d’un million et demi de personnes ont été déplacés, des milliers ont été blessées, des centaines de milliers de maisons ont été emportées et plus d’un demi-million d’hectares de terres agricoles ont été dévastés par les inondations.

Appel à une meilleure préparation
« Nous verrons des pluies très intenses dans la région dans les années à venir », a indiqué à AP la climatologue Friederike Otto de l’Imperial College de Londres, qui a dirigé l’étude.
Les experts appellent à en tirer des leçons et à élaborer des politiques plus concrètes pour envisager les développements futurs et améliorer le niveau de préparation. Ils ont également appelé à investir davantage dans les stations météorologiques de la région.

Lors de leur étude, les scientifiques ont comparé les données climatiques des informations météorologiques passées et présentes en se concentrant sur le lac Tchad et les bassins inférieurs du fleuve Niger pour déterminer l’impact du réchauffement des températures sur les inondations.
Ils ont constaté que la saison des pluies était 20% plus humide que la normale en raison des changements climatiques et qu’un événement de cette intensité a désormais une chance sur dix de se produire chaque année.

Le Niger milite
Des militants du delta du Niger sont venus à Charm el-Cheikh, où se déroule la conférence climatique de l’Onu ( COP27), pour appeler à renoncer aux combustibles fossiles responsables du changement climatique.
« L’exploration pétrolière contribue énormément aux crises climatiques, parmi lesquelles les fortes inondations au Nigeria en octobre », a déclaré l’activiste nigérian Lucky Abeng cité par Accosiated Press.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Sénégal: la liste Complète des membres du gouvernement du Premier ministre Ousmane Sonko, <>

L’équipe de rédaction

« Le Tchad n’interviendra jamais militairement au Niger », le ministre de la Défense est formel 

LA REDACTION

Incroyable : Un jeune sénégalais défiguré par une maladie retrouve un visage en Russie

LA REDACTION

COMMENTER