Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

Chine : le soutien des entreprises américaines agace la Maison blanche

Image 1 Image 2

Chine : le soutien des entreprises américaines agace la Maison Blanche

La rivalité entre les États-Unis et la Chine s’est développée et intensifiée au fil des décennies, marquée par des divergences idéologiques, économiques et stratégiques. Après des années de tensions durant la Guerre Froide, la relation s’est quelque peu adoucie dans les années 1970, avec la reconnaissance diplomatique de la Chine par les États-Unis.

Cependant, cette détente fut de courte durée. Au fil des ans, l’émergence rapide de la Chine comme puissance économique mondiale, couplée à son expansion militaire et à sa présence accrue sur la scène internationale, a suscité l’inquiétude des États-Unis.

Les enjeux sont devenus plus prononcés avec l’entrée de la Chine dans l’OMC en 2001, accélérant sa montée en tant que concurrent économique majeur. Plus récemment, les tensions se sont cristallisées autour de questions telles que le commerce, la technologie, les droits de l’homme et la sécurité régionale, transformant cette concurrence en une rivalité stratégique complexe et multidimensionnelle. C’est dans ce contexte que les USA mettent en garde les grandes entreprises contre une trop grande proximité avec la Chine.

Les USA mettent en garde les entreprises
La récente mise en garde de la secrétaire américaine au Commerce, Gina Raimondo, à l’égard de Nvidia, illustre l’inquiétude croissante de Washington face à l’influence des entreprises technologiques américaines en Chine. Au Reagan National Defense Forum, Raimondo a clairement indiqué que les intérêts économiques en Chine ne devraient pas primer sur la sécurité nationale des États-Unis. Cette déclaration, relayée le 3 décembre par Fortune, marque un tournant significatif dans la politique commerciale américaine.

L’administration américaine est de plus en plus préoccupée par la montée en puissance de la Chine, notamment dans le secteur de l’intelligence artificielle (IA). Nvidia, un leader dans ce domaine, est particulièrement dans le collimateur pour avoir conçu des puces très performantes, dont l’exportation vers la Chine a été restreinte en 2022. Raimondo a souligné que la protection de la sécurité nationale prime sur les profits à court terme, une position qui affecte également d’autres géants comme AMD.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Un homme très attentionné, Poutine donne son manteau au Président émirati en guise d’amitié

LA REDACTION

Haut-Karabakh : la Russie annonce le début du retrait de ses soldats de maintien de la paix

LA REDACTION

Après le décès de Prigojine : Vladimir Poutine prend une importante décision liée aux membres de Wagner

LA REDACTION

COMMENTER