Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

Conflit israélo-palestinien : Poutine annonce les prochaines orientations pour faire cesser-le-feu

Image 1 Image 2

Conflit israélo-palestinien : Poutine annonce les prochaines orientations pour faire cesser-le-feu

La Russie a l’intention d’initier des contacts sur le conflit israélo-palestinien lors de sa présidence des BRICS+ (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud et plusieurs nouveaux membres) en 2024, a déclaré ce 21 novembre Vladimir Poutine lors d’un sommet extraordinaire des BRICS consacré à la crise au Moyen-Orient.

“Nous considérons qu’il est extrêmement utile de poursuivre les discussions au sein des BRICS sur le développement ultérieur de la confrontation palestino-israélienne. […] Lors de la prochaine présidence russe de l’association l’année prochaine, nous initierons d’éventuels contacts, y compris par vidéoconférence, sur cette question”, a noté le Président russe.
Impérativité d’un cessez-le-feu

À l’heure actuelle, il est primordial de parvenir à une trêve durable et sur le long terme au Proche-Orient, a-t-il poursuivi, soulignant également l’inadmissibilité d’élargir la géographie du conflit.

“Bien sûr, dans l’ensemble, la tâche la plus urgente est de parvenir à un cessez-le-feu véritable sur le long terme et durable. Il est important, je suis d’accord avec mon collègue brésilien, d’éviter l’implication d’autres États dans la guerre dans le Proche-Orient et toute extension du conflit, ainsi qu’à conserver la paix interconfessionnelle fragile”, a-t-il déclaré Poutine.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Washington accusé de saborder le règlement pacifique

Le dirigeant russe a accusé les États-Unis de torpiller les efforts de médiation visant à un cessez-le-feu et à une résolution pacifique du conflit.

“Tous ces événements sont essentiellement une conséquence directe de la volonté américaine de monopoliser les efforts et les fonctions de médiation dans le règlement du conflit israélo-palestinien et de leur blocage des activités du Quatuor de médiateurs internationaux pour le Proche-Orient”, poursuit-il.

Selon M.Poutine, “l’histoire a montré” que les tentatives individuelles visant à trancher le nœud palestinien” étaient non-viables et contre-productives.

L’Onu est aussi dans le collimateur

Dans son ensemble, la crise semble être exacerbée par le non-respect des directives de l’Onu, adoptées au XXe siècle, à l’encontre de cette région:
“En raison du sabotage des décisions de l’Onu, qui prévoient clairement la création et la coexistence pacifique de deux États indépendants et souverains -Israël et la Palestine-plus d’une génération de Palestiniens a été élevée dans un climat d’injustice envers son peuple. Alors même que les Israéliens ne peuvent pas garantir pleinement la sécurité de leur État”, a indiqué le Président russe.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

Image 1 Image 2

EN RELATION

2 jours après le séisme, Moscou dresse un bilan de son aide à la Syrie

LA REDACTION

Explosions sur le gazoduc Nord Stream : Voici le véritable coupable

LA REDACTION

Crise agricole : en Italie, des agriculteurs se dirigent vers Rome, des routes bloquées en Espagne

LA REDACTION

COMMENTER