Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

Déploiement d’armes nucléaires russes en Biélorussie : Le chef du kremlin lève un coin de voile sur les dates

Image 1 Image 2

Déploiement d’armes nucléaires russes en Biélorussie : Le chef du kremlin lève un coin de voile sur les dates

La Russie commencera à déployer ses armes nucléaires en Biélorussie immédiatement après la fin de la construction d’un lieu de stockage spécial, a déclaré ce 9 juin Vladimir Poutine. Cela devrait se produire après les 7-8 juillet, a-t-il précisé, tout en notant que la préparation se déroulait comme prévu.

Le déploiement d’armes nucléaires tactiques russes en Biélorussie débutera après l’achèvement de la préparation des installations spéciales, a déclaré ce 9 juin le Président russe lors d’une entrevue avec son homologue biélorusse à Sotchi.

“Tout se passe comme prévu concernant les sujets les plus sensibles, sur lesquels nous nous étions mis d’accord. Comme vous le savez, la préparation des installations spéciales prend fin les 7-8 juillet. Nous lancerons tout de suite les démarches liées au déploiement sur votre territoire des types d’armements en questions”, a noté Vladimir Poutine.

Précédemment, le Président russe désignait le 1er juillet comme la date de la fin de construction d’un lieu de stockage de ces armes sur le territoire biélorusse.

La conversation s’est déroulée dans une ambiance informelle, à la résidence du dirigeant russe à Sotchi. Après un déjeuner sur la véranda, M.Poutine a dit à son homologue: “Nous avons toujours de quoi discuter. Nous le ferons aujourd’hui”, tout en précisant qu’il s’agirait d’un tête-à-tête.

Ces armes russes en Biélorussie
Le 25 mars, Vladimir Poutine avait déclaré que les travaux de construction d’un dépôt destiné aux armes nucléaires tactiques russes seraient achevés en Biélorussie d’ici le 1er juillet.

Selon le Président russe, Moscou ne remet pas ses armes à Minsk, mais fait ce que les États-Unis font depuis des décennies: les Américains “apprennent aux équipages, aux pilotes [de leurs alliés] à utiliser leurs armes en cas de besoin”. Il a précisé que les aérodromes biélorusses disposaient déjà de dix avions capables de porter des armes nucléaires tactiques.

Dans le cadre de cet accord, la Russie a également livré un système russe de missiles balistiques de courte portée Iskander-M.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Voici pourquoi l’Ukraine exclut la possibilité de négociations

LA REDACTION

Officiel : Moscou suspend ses contributions à l’Assemblée parlementaire de l’OSCE

LA REDACTION

Attaque en Russie : quatre auteurs présumés placés en détention provisoire après leur comparution devant un tribunal

LA REDACTION

COMMENTER