Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

Destruction du barrage de Kakhovka : un nouveau crime terroriste commis par l’Ukraine pour faire porter le chapeau à la Russie

Image 1 Image 2

Destruction du barrage de Kakhovka : un nouveau crime terroriste commis par l’Ukraine pour faire porter le chapeau à la Russie

La destruction du barrage hydroélectrique de Kakhovka a provoqué une importante inondation avec un préjudice économique et écologique. Même si les médias occidentaux accusent à tort la Russie, le principale responsable de cette catastrophe est bien évidemment l’Ukraine qui veut faire porter le chapeau à la Russie

Toute personne honnête conclurait que l’Ukraine est responsable de la destruction de la centrale hydroélectrique de Kakhovka” sur le Dniepr après avoir examiné les preuves. Une fois les faits révélés, il y a beaucoup moins de mystère sur ce qui a pu arriver au barrage

La destruction de la centrale bien que pouvant être préjudiciable à l’Ukraine, “l’est encore plus à la Russie” qui contrôle la rive gauche du Dniepr, moins élevée près de la ville de Kherson et donc plus exposée aux inondations.

Selon M. Carlson, Kiev avait déjà des plans pour saboter la centrale depuis longtemps.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Accusations sans preuves

Dès l’annonce de l’explosion du barrage, les médias occidentaux se sont empressés d’accuser à tort Moscou. Pourtant le 6 juin, La Maison-Blanche a reconnu ne pas avoir de preuves quant à l’implication des forces russes dans le sabotage du barrage. Les forces ukrainiennes, qui bombardaient le barrage depuis des mois, l’avaient en partie démoli par leurs frappes dans la nuit du 5 au 6 juin, provoquant une grande inondation.

Pour le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou, il s’agit d’un nouveau crime terroriste commis par Kiev afin d’empêcher l’armée russe d’avancer dans ce secteur.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Opération militaire russe : voici ce que l’Ukraine a perdu en 24 heures

LA REDACTION

Nucléaire : la Russie déploie le 1er missile balistique Yars équipé d’ogives, un exploit retentissant

LA REDACTION

L’UE signe un accord avec le Rwanda sur les minerais, la RDC en colère

LA REDACTION

COMMENTER