Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

Manifestations au Sénégal : Macky Sall a-t-il fui le pays ?

Image 1 Image 2

Manifestations au Sénégal : Macky Sall a-t-il fui le pays ?

Depuis quelques jours, le Sénégal est sous haute tension après la condamnation de l’opposant Ousmane Sonko. Des heurts ont opposé de petits groupes de jeunes manifestants très mobiles aux forces de l’ordre à Dakar, dans la banlieue de la capitale et dans le sud du pays.

De nombreux biens publics et privés ont été saccagés, notamment des banques et des magasins Auchan dans la banlieue de Dakar. Des pneus brûlés et cailloux jonchaient la chaussée de plusieurs rues.

Réseaux sociaux coupés et armée déployée

Plusieurs réseaux sociaux, comme Facebook, WhatsApp ou Twitter, sont coupés, une mesure du gouvernement pour faire cesser selon lui « la diffusion de messages haineux et subversifs ».

L’armée s’est déployée, comme la veille, autour de points stratégiques, comme sur la place de l’Indépendance, à quelques mètres du palais de la présidence. Policiers et gendarmes sont également présents en grand nombre dans la capitale sénégalaise.

Les Sénégalais retiennent leur souffle dans la crainte d’une arrestation de l’opposant Ousmane Sonko, candidat déclaré pour la présidentielle de 2024, et condamné jeudi à deux ans de prison ferme pour avoir poussé à la « débauche » une jeune femme de moins de 21 ans.

Macky sall porté disparu ?

Le président Macky Sall, depuis les émeutes se serait enfuir pour se réfugier à la base française de renseignement. Ce dernier aurait pu écouter la voix du peuple qui réclamait justice et souveraineté.

Le président s’est mis la corde au cou et se retrouve dans une situation très compliqué en essayant de barrer la route au tout puissant opposant, Ousmane Songo à se présenter pour les élections présidentielles de février 2024. Le président dans son idée de briguer un 3è mandat, a mis tout le peuple au dos et se retrouve tout seul face à son destin.

Et pourtant ces ouvres réaliser en 10 ans de pouvoir parle pour lui. La soif du pouvoir l’a conduire à ce stade où il est obligé de faire marche arrière et se conformer tout simplement aux textes de la république.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Les évêques pour la promotion de la paix dans le pays

Même son de cloche chez les évêques catholiques sénégalais. Réunis pour la deuxième session ordinaire de l’année pastorale, ils ont appelé « à la raison, à la retenue et à la responsabilité ». « Tous les acteurs de la politique, du social, de l’économie, ainsi que les guides religieux doivent mettre en avant l’intérêt général, promouvoir la justice, la vérité, la paix et l’équité sociale, dans leurs propos comme dans leurs actes », a dit Mgr Benjamin Ndiaye.

L’épiscopat a invité tous les responsables politiques et leurs militants à « privilégier le bien supérieur de notre nation sur les intérêts partisans ou les ambitions personnelles ».

En attendant, un calme précaire règne sur le Sénégal où, dans les principales villes à l’instar de la capitale sénégalaise, Dakar, la vie s’est quelque peu arrêtée. Les cours ont été suspendus dans les écoles et les universités, les commerces restent pour la grande majorité fermés.

Internet a été restreint. Ce mardi 6 juin, la situation restait très tendue, même si les habitants commencent à reprendre petit à petit leurs activités.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

L’ENNEMI AVANCE SUR LES FRONTS KUPYANSKY, LIMANSKY, SUD-DONETSK ET NIKOLAEV-KRYVYI RIH, L’ARMÉE RUSSE REPOUSSE LES ATTAQUES DES FORCES ARMÉES UKRAINIENNES, RÉSUMÉ

LA REDACTION

Russie : Mikhaïl Michoustine pressenti pour être le premier ministre

LA REDACTION

Voici pourquoi l’Onu rapatrie 60 membres d’une unité militaire tanzanienne de sa mission en Centrafrique

LA REDACTION

COMMENTER