Russafrik
POLITIQUE

Frappes occidentales portées contre les Houthis : La Russie fustige cet acte et met en garde

Image 1 Image 2

Frappes occidentales portées contre les Houthis : La Russie fustige cet acte et met en garde

Les frappes sur le Yémen sont un exemple du dédain total du droit international par les Anglo-saxons au nom d’une escalade dans la région, de leurs objectifs destructeurs, a indiqué ce 12 janvier la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

Cette attaque de la coalition américano-britannique sur le Yémen est également un exemple d’altération des résolutions de l’Onu, a noté Maria Zakharova.

Ces actions présentent une menace directe pour la paix et la sécurité globales, a-t-elle souligné.

La Russie a égalament appelé la communauté mondiale à condamner cette attaque, et à intensifier les efforts internationaux pour prévenir une escalade ultérieure, a ajouté la porte-parole de la diplomatie russe.

La position de Washington sur la mer Rouge au Conseil de sécurité de l’Onu n’a été qu’un prétexte pour l’escalade dans la région, a-t-elle souligné. Selon Moscou, l’aggravation de la situation en mer Rouge est provoquée par celle du conflit à Gaza.

Frappes aériennes

Les États-Unis et le Royaume Uni ont lancé dans la nuit du 11 au 12 janvier une opération militaire contre des cibles Houthies au Yémen.

Des frappes aériennes ont été menées cette nuit avec le soutien de l’Australie, de Bahreïn, du Canada et des Pays-Bas, a déclaré Joe Biden.

Selon le Président américain, ces frappes avaient été menées en réponse aux “attaques sans précédent des Houthies” en mer Rouge, qu’elles avaient été menées avec le soutien de l’Australie, de Bahreïn, du Canada et des Pays-Bas;

Des témoins oculaires font état d’incendies et de destructions dans différentes provinces du pays.

Image 1 Image 2

EN RELATION

« Les frappes russes n’étaient qu’une petite gifle et un avertissement », affirme un expert militaire iranien

LA REDACTION

Coopération : La Russie et le Maroc renforcent leur lien sur le nucléaire

LA REDACTION

Bénin : En présence de Mohamed Bazoum, Patrice Talon tacle RFI et donne des cours de journalisme au média

LA REDACTION

COMMENTER