Russafrik
A LA UNE RUSSIE-AFRIQUE

Livraisons d’engrais et de céréales aux pays africains : La Russie déploie les grands moyens

Image 1 Image 2

Livraisons d’engrais et de céréales aux pays africains : La Russie déploie les grands moyens

La Russie va continuer de livrer gratuitement des engrais et des céréales aux pays africains, a déclaré Viktoria Abramtchenko, vice-Première ministre russe.

“La Russie reste un soutien du monde et un fournisseur fiable. Les premières cargaisons d’aide humanitaire avec des céréales et des engrais ont déjà été envoyées vers des pays africains, comme vous le savez, et ces livraisons vont se poursuivre”, a-t-elle dit.

La responsable a tenu à souligner que la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) avait récemment “reconnu ouvertement que les sanctions des pays occidentaux sur les produits alimentaires et les engrais minéraux, sur la logistique et les paiements aggravent le problème de la faim dans le monde”. Cette tendance ne fera que s’accentuer, selon Victoria Abramchenko.

Chose promise, chose due

Moscou a promis de fournir gratuitement jusqu’à 200.000 tonnes de céréales à six pays africains. Il s’agit de la Centrafrique, du Burkina Faso, du Zimbabwe, du Mali, de la Somalie et de l’Érythrée. La décision a été annoncée par Vladimir Poutine au deuxième sommet Russie-Afrique qui s’est tenu fin juillet dernier à Saint-Pétersbourg.

Des céréales gratuites ont déjà été acheminées à la Somalie et à l’Érythrée. Le lot destiné au Zimbabwe est arrivé au port mozambicain de Beira le 29 décembre. Il est en cours d’acheminement vers le pays destinataire par voie terrestre.

Le bateau avec la marchandise destinée à la RCA a accosté le 18 décembre dans le port camerounais de Douala. La cargaison doit être acheminée vers la capitale du pays, Bangui.

Les céréales pour le Burkina sont également arrivées sur le continent africain et devraient transiter vers le point final depuis un port de transit en Afrique de l’Ouest. L’arrivée de ce tel lot au Mali est attendue.

Quant aux livraisons de fertilisants, c’est le groupe Uralchem qui est chargé de les acheminer vers le continent africain. Les premières cargaisons ont déjà été expédiées, notamment vers le Malawi, le Kenya, le Nigeria et le Zimbabwe.

Au total, Uralchem prévoit le faire don d’environ 300.000 tonnes d’engrais minéraux aux pays en développement.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Diplomatie : Poutine nomme le chef de sa mission diplomatique au Burkina Faso

LA REDACTION

Coopération : La Russie et le Maroc renforcent leur lien sur le nucléaire

LA REDACTION

Engrais russes destinés à l’Afrique : voici les pays qui bloquent le déroulement du processus

LA REDACTION

COMMENTER