Russafrik
POLITIQUE

 Haut-Karabakh : Poutine tacle sèchement Macron et qualifie d’inacceptables et dénaturés ses propos

Image 1 Image 2

 Haut-Karabakh : Poutine tacle sèchement Macron et qualifie d’inacceptables et dénaturés ses propos

Emmanuel Macron ayant accusé la Russie de se servir de la situation dans le Haut-Karabakh pour déstabiliser le Caucase, Vladimir Poutine a jugé ces propos “inacceptables” et “dénaturés”. D’après lui, ils en discuteront si l’occasion se présente.

Lors du sommet de la CEI à Astana, Vladimir Poutine est revenu sur les déclarations d’Emmanuel Macron concernant le soi-disant rôle “destructif” de Moscou dans le conflit au Haut-Karabakh. Le Président russe a avoué avoir lu “avec étonnement” “certains commentaires” de son homologue français.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

« J’estime que dans ces déclarations il n’y a aucune compréhension du déroulement du conflit en lui-même », a fait avancer M.Poutine, ajoutant qu’apparemment Emmanuel Macron ne disposait pas d’informations sur la position des parties. « Voilà pourquoi [ces propos] ont sonné de manière incorrecte, même dénaturée, [ils] sont inacceptables », a expliqué le Président russe.

Le dirigeant russe a fait savoir que si l’occasion se présentait, ils en discuteraient. « La Russie a toujours cherché sincèrement à résoudre tous les conflits, y compris les problèmes liés au Karabakh et autour de lui », a-t-il fait valoir.

Dans l’émission de France 2, Emmanuel Macron a été invité à répondre à la lettre de l’écrivain Sylvain Tesson. Celui-ci interrogeait le Président afin de savoir si “la France saura prendre le risque d’entraîner ses alliés à se lever pour l’Arménie?

Assurant que Paris “ne laissera pas tomber” les Arméniens, Emmanuel Macron a déployé un discours concernant le conflit au Haut-Karabakh en envoyant une pique à Moscou. Il l’a accusé de mener une manœuvre de déstabilisation dans le Caucase. Selon lui, la partie russe cherche à créer le désordre pour tous nous affaiblir et nous diviser.

Des propos qui n’ont pas échappé à la diplomatie russe, laquelle les a qualifiés d’absurdes, prouvant que Paris n’a pas intérêt à établir une paix durable dans la région et mettent en doute la capacité de son pays à y jouer un rôle constructif.

Et de poursuivre : « À la différence de la France qui, même dans les périodes des tensions entre Bakou et Erevan, s’est limitée à des appels classiques à la paix, la Russie a contribué de manière pratique au règlement du conflit ».

 

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Zelensky paiera pour les erreurs qu’il a commises”, déclare le maire de Kiev

LA REDACTION

LA FIN DE L’EURO ET DU FCFA S’ANNONCE ! LE ROUBLE EN PLEINE FORME ET EN LIGNE POUR REMPLACER L’EURO EN AFRIQUE: CHERCHEZ L’ERREUR !

L’adhésion de l’Iran aux BRICS : Une plateforme de coopération scientifique en dépit des sanctions

LA REDACTION

COMMENTER