Russafrik
POLITIQUE

Italie : le camp des droites de Giorgia Meloni remporte une victoire surprise dans les Abruzzes

Image 1 Image 2

Italie : le camp des droites de Giorgia Meloni remporte une victoire surprise dans les Abruzzes

Le camp des droites de la Première ministre Giorgia Meloni a remporté une victoire surprise dans le doublé des régionales dimanche 11 mars dans les Abruzzes, deux semaines après une défaite dans les régionales en Sardaigne. C’est un échec pour l’opposition, qui espérait confirmer sa dynamique avant les élections européennes de juin.

Le candidat des droites, le président sortant du conseil régional Marco Marsilio, a remporté 53,5 % des voix contre 46,5 % à son adversaire Luciano D’Amico. Ce dernier était soutenu par un front de l’opposition avec le Parti démocrate (PD, centre-gauche), première formation d’opposition, ainsi que le Mouvement 5 Etoiles (M5S) et deux petits partis centristes.

« Marco Marsilio est le premier président dans l’histoire des Abruzzes à être reconduit par les électeurs. Pour nous, c’est un motif de grand orgueil », a écrit lundi sur X (ex-Twitter) la cheffe du gouvernement Giorgia Meloni.

Marco Marsilio est membre de Fratelli d’Italia (FDI, extrême droite), le parti de Mme Meloni. Lorsqu’il a été élu, il y a cinq ans, à la tête de cette région du centre-est de l’Italie, il est devenu le premier président d’une région italienne membre de ce parti.

Tous les poids lourds du gouvernement se sont succédé ces deux dernières semaines dans les Abruzzes, annonçant dans la foulée d’importants investissements, pour éviter un échec comme en Sardaigne : la droite y a perdu la présidence de la région pour une poignée de votes, moins de 2 000.

Divisée, l’opposition peine à s’imposer
FDI recueille 24,05 % des votes, suivi du PD à 20,39 % – deux fois plus qu’en 2019 – et Forza Italia (FI, droite), à 13,26 %. Tous les autres partis s’effondrent, notamment la Ligue anti-migrants de Matteo Salvini qui obtient 7,62 % des votes contre 27,5 % lors des précédentes régionales (et 8,1 % en 2022 lors des législatives).

Image 1 Image 2

EN RELATION

Le déclin de l’occident : Quand le monde regarde désormais à l’est

LA REDACTION

Le projet du Gazoduc Nigeria-Maroc : Le compte à rebours est lancé 

Burkina Faso : Les manifestants font barrage à la mission CEDEAO

LA REDACTION

COMMENTER