Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

« Je suis candidat à ma réélection », Joe Biden annonce sa candidature à l’élection présidentielle de 2024

Image 1 Image 2

« Je suis candidat à ma réélection », Joe Biden annonce sa candidature à l’élection présidentielle de 2024

Joe Biden a annoncé mardi briguer un second mandat à la tête des États-Unis. Kamala Harris va le rejoindre en tant que vice-Présidente.

Il en avait l'”intention”, c’est désormais officiel: Joe Biden, 80 ans, a annoncé mardi sa candidature à l’élection présidentelle de 2024, qui pourrait le voir affronter à nouveau Donald Trump.
“Je suis candidat à ma réélection”, a dit le président américain de 80 ans dans un message vidéo publié sur Twitter. “Finissons le travail”, a déclaré M. Biden, en insistant sur le combat toujours en cours selon lui pour la liberté et la démocratie.
Sa vice-Présidente, Kamala Harris, va le rejoindre sur le même poste.

Le principal handicap du démocrate, dont la cote de popularité reste médiocre, est son âge.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Plus de 9.000 personnes coupées du monde à cause du cyclone Freddy ; les raisons

LA REDACTION

Crise du monde agricole : les politiques européennes dans le collimateur

LA REDACTION

Le ballon chinois abattu aux USA aurait espionné plusieurs sites militaires ; les détails

LA REDACTION

COMMENTER