Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

La Russie frappe ce géant américain qui se plie à la décision

Image 1 Image 2

La Russie frappe ce géant américain qui se plie à la décision

La confrontation entre la Russie et les géants technologiques américains a atteint un nouveau niveau alors qu’Apple a récemment réglé une amende considérable de 13,6 millions de dollars avec le Service fédéral antimonopole russe (FAS).

Cette sanction découle d’une violation des lois sur la concurrence en lien avec des paiements internes aux applications, une affaire qui remonte à juillet 2022.

Le mastodonte californien a versé la somme de 1,2 milliard de roubles le 19 janvier, conformément à la décision du FAS, et cet argent a été intégralement reversé au budget de la Fédération de Russie. Cependant, cette affaire ne se limite pas à une simple querelle financière.

Elle s’inscrit dans un contexte où la Russie mobilise ses ressources économiques pour soutenir ses efforts de guerre, notamment la coûteuse offensive lancée contre l’Ukraine en février 2022.

La décision du FAS soulève des questions quant à la manière dont les grandes entreprises mondiales, en particulier celles du secteur technologique, doivent naviguer dans un pays où les tensions politiques et militaires sont à leur apogée. Les autorités russes accusent Apple d’avoir empêché les développeurs d’applications iOS d’informer les utilisateurs de la possibilité de réaliser des paiements en dehors de l’App Store, la boutique d’applications propre à Apple.

Cette restriction aurait créé un déséquilibre sur le marché des applications en faveur d’Apple, violant ainsi les principes de concurrence. Cette sanction n’est d’ailleurs pas la première que le géant américain doit affronter en Russie. En février 2023, une amende de 906 millions de roubles avait déjà été infligée suite à des accusations d’abus de position dominante sur le marché des applications iOS.

Ces récentes tensions s’inscrivent également dans le contexte plus large du départ de plusieurs grandes entreprises technologiques, dont Apple, du marché russe depuis le début de l’offensive en Ukraine.

Cette décision stratégique des entreprises soulève des préoccupations quant à l’impact économique à long terme et à la manière dont les relations entre la Russie et les acteurs internationaux du secteur technologique évolueront dans un avenir proche.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Vladimir Poutine : son vol accompagné d’avions de combat a démontré les capacités uniques des forces aérospatiales russes

LA REDACTION

La Russie a pris une grosse décision concernant les crimes du régime de Kiev contre les habitants du Donbass

LA REDACTION

Barack Obama : L’ex président américain persona non grata en Russie ; la raison

LA REDACTION

COMMENTER