Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

Russie : mandat d’arrêt contre loulia Navalnaïa, veuve d’Alexeï Navalny

Image 1 Image 2

Russie : mandat d’arrêt contre loulia Navalnaïa, veuve d’Alexeï Navalny

La Russie a émis un mandat d’arrêt contre Ioulia Navalnaïa, veuve de l’opposant décédé Alexeï Navalny, accusée de « participation à un groupe extrémiste ». Le tribunal Basmanny de Moscou a également ordonné sa détention provisoire par contumace.

loulia Navalnaïa dans le viseur de la justice russe. Après le décès le 16 février 2024 d’Alexeï Navalny, son époux, les autorités russes ont annoncé mardi 9 juillet 2024 que l’opposante en exil, a été inscrite sur la liste de plusieurs personnes recherchées dans le pays.

Le même jour, Ioulia Navalnaïa, qui réside à l’étranger, a réagi en qualifiant Vladimir Poutine de « meurtrier et criminel de guerre », appelant à son incarcération. Depuis la mort d’Alexeï Navalny, Ioulia Navalnaïa a pris le relais de son mari en poursuivant son combat contre le régime de Poutine. Elle continue de dénoncer le pouvoir russe et la répression des dissidents via les réseaux sociaux.

Des accusations odieuses selon le Kremlin

Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin, a déclaré ce 19 février que l’enquête sur cette tragédie était toujours en cours et qu’aucune conclusion définitive n’avait été tirée. Il a également souligné que le Kremlin n’était pas impliqué dans la restitution du corps de Navalny à sa famille, précisant que cette question ne relevait pas de la compétence de l’administration présidentielle.

Face aux accusations occidentales, Dmitri Peskov a qualifié ces déclarations d’« odieuses ». Il a par ailleurs insisté sur le fait qu’il n’était pas approprié, dans le contexte actuel de l’enquête, de formuler de telles affirmations sans disposer de toutes les informations nécessaires.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Accord céréalier : Edorgan et Poutine prennent de nouvelles résolutions ; les détails

LA REDACTION

Derniers recours pour Julian Assange, menacé d’extradition aux États-Unis

LA REDACTION

Attaque du barrage hydroélectrique de Kakhovka : La Russie réfute les accusations et met en garde

LA REDACTION

COMMENTER