Russafrik
Politics

Allemagne : l’AfD veut un référendum sur la sortie de l’UE

Image 1 Image 2

Allemagne : l’AfD veut un référendum sur la sortie de l’UE

S’inspirant du Brexit, le parti allemand d’extrême droite Alternative pour l’Allemagne (AfD) envisage d’organiser un référendum sur une sortie de l’Allemagne de l’Union européenne. C’est en tout cas ce qu’a précisé, dans une interview ce lundi 22 janvier au Financial Times, la co-dirigeante du parti, Alice Weidel.

Des propos qui donnent le ton avant les prochaines élections législatives de 2025, où l’AfD y présentera pour la première fois un ou une candidate à la chancellerie. Une idée qui n’est pas nouvelle pour le parti, mais qui se concrétise.

« Si une réforme n’est pas possible, si nous ne parvenons pas à reconstruire la souveraineté des États membres de l’Union européenne, nous devrions laisser le peuple décider, comme l’a fait le Royaume-Uni », voilà les mots, clairs, d’Alice Weidel. La co-dirigeante du parti allemand d’extrême droite le précise : la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne est « un modèle pour l’Allemagne ».

Lors du congrès de son parti, cet été, l’AfD avait déjà mis en avant son euroscepticisme, parlant de l’Union européenne comme « d’un projet en faillite qui nécessite une transformation radicale », mais n’appelait pas pour autant à sa dissolution. L’idée était encore très impopulaire pour les électeurs allemands.

Mais cette fois, Alice Weidel parle sans ambiguïté d’un référendum en vue d’un Dexit, la version allemande du Brexit, si son parti arrive au pouvoir. Il faut dire que depuis plusieurs mois, les sondages font de l’AfD la deuxième force politique du pays, juste derrière les conservateurs et devant le Parti social démocrate de l’actuel chancelier allemand. Et l’extrême droite affiche plus que jamais sa volonté de gouverner.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Nucléaire iranien : voici comment les USA et l’Israël ont porté un gros coup au programme en 2008

LA REDACTION

Sed perferendis quibusdam aliquid cupiditate quod nostrum non

Rédacteur

Tempore, deserunt, laborum. Deserunt optio nostrum, facere quisquam

Rédacteur

COMMENTER