Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

L’ambassadeur du Burkina Faso auprès de l’ONU relevé de ses fonctions ; les raisons

Image 1 Image 2

L’ambassadeur du Burkina Faso auprès de l’ONU relevé de ses fonctions ; les raisons

Le Burkina Faso a mis fin aux fonctions de son représentant permanent auprès des Nations unies (ONU), mercredi 18 janvier 2023.

Les autorités burkinabè ont relevé mercredi de ses fonctions l’ambassadeur du Burkina Faso auprès de l’Organisation des Nations unies, sans en donner les raisons. « M. Seydou Sinka, ambassadeur, relevé de ses fonctions d’ambassadeur représentant permanent du Burkina Faso auprès de l’Organisation des Nations unies à New York », a rapporté le compte rendu du Conseil des ministres, tenu en l’absence du président de la Transition, Ibrahim Traoré.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Les raisons de son éviction ne sont pas encore connues. Le gouvernement n’a pas justifié sa décision. Seydou Sinka, 53 ans, avait été nommé à ce poste en septembre 2021. Auparavant, M. Sinka a été Chargé d’Affaires par intérim à l’Ambassade du Burkina Faso à Washington, entre novembre 2014 et mars 2018, après avoir été Premier conseiller de la Mission, d’août 2013 à octobre 2014.

Par ailleurs, deux autres diplomates, Pulchérie Tapsoba/Lagware, qui occupait les fonctions de trésorier à l’ambassade du Burkina Faso à Ottawa au Canada, et Gnagré Kossé, ministre conseiller à l’ambassade du pays à Addis-Abeba en Ethiopie, ont été relevés de leurs fonctions, rappellent des observateurs locaux, précisant que les autorités burkinabè n’ont pas fourni de raisons de leur révocation.

Il y a un mois, le gouvernement avait expulsé la Coordinatrice résidente du Système des Nations unies à Ouagadougou, Barbara Manzi, après qu’elle a voulu retirer le personnel non essentiel des agences onusiennes au Burkina.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Ukraine : le chef de la Cour suprême interpellé et placé en détention pour des faits très graves ; les détails

LA REDACTION

La Russie frappe ce géant américain qui se plie à la décision

LA REDACTION

Facebook’s News Feed experiment panics publishers

admin4231

COMMENTER