Russafrik
POLITIQUE

Invité sur Global TV, Oleg Ozerov, Ambassadeur itinérant donne son point de vue sur la coopération Russie – Afrique

Image 1 Image 2

 Invité sur Global TV, Oleg Ozerov, Ambassadeur itinérant donne son point de vue sur la coopération Russie – Afrique

A travers un entretien accordé à Global Tv, Oleg Ozerov, Ambassadeur itinérant, chef du secrétariat du forum de partenariat Russie-Afrique  a soulevé quelques points cruciaux qui minent le développement en Afrique. Il a profité de cette occasion, pour  rappeler les types de liens  qu’entretient la Russie avec les pays africains.

L’Afrique en développement rapide occupe une place particulière dans le système de l’ordre mondial de moins en moins centré sur l’Occident, ce qui explique l’intérêt explosif pour cette région de la part de nombreux partenaire internationaux, estime Oleg Ozerov, Ambassadeur itinérant, chef du secrétariat du forum de partenariat Russie-Afrique, au ministère russe des Affaires étrangères. « Le développement des liens avec le continent est défini par les dirigeants de la Russie comme l’une des tâches stratégiques de la politique étrangère », dit-il.

Selon Oleg Ozerov, Ambassadeur itinérant, chef du secrétariat du forum de partenariat Russie–Afrique, l’on assiste aujourd’hui à un reformatage global de tout le modèle des relations internationales car, poursuit-il, l’Afrique se réveille et se renforce en tant que pôle indépendant.

Il illustre cette indépendance par le vote des dernières résolutions anti russes à l’Assemblée générale des Nations unies et « l’effondrement du néocolonialisme européen, d’abord en Centrafrique, puis au Mali, en Guinée et au Burkina-Faso ».

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Contrairement aux Etats-Unis qui font l’une des priorités de leur nouvelle stratégie en Afrique de contrer l’influence grandissante de la Chine et de la Russie sur le continent, observe Oleg Ozerov, son pays, la Russie, suit plutôt le principe de la coopération mutuelle bénéfique.

« Chaque nation a le droit de choisir ses partenaires politiques et économiques. Et nous sommes prêts à une concurrence économique équitable avec l’Afrique. Ni les Russes, ni les Africains n’ont besoin de dictature, en se basant sur la formule, pour les problèmes africains, la solution africaine, notre tâche dans l’application d’une approche intégrée aux problèmes existants en s’appuyant sur leurs propres ressources pour le développement économique, l’industrialisation et le sursaut technologiques », fait entendre Oleg Ozerov.

Pour Oleg Ozerov, Ambassadeur itinérant, chef du secrétariat du forum de partenariat Russie-Afrique, les puissances mondiales ne doivent pas considérer les pays africains comme une base de matière première pour leurs propres économies, mais avant tout, développer les marchés intérieurs africains.

« Nous appelons à arrêter le traitement des nations africaines uniquement en tant que bénéficiaires de l’aide humanitaire qui ne résout pas les problèmes profonds du continent », appelle-t-il. Et de conclure que l’Afrique a besoin du transfert de technologie et d’expertise, du développement de sa propre industrie, des infrastructures critiques.

« Il est absolument évident que ces enjeux sont beaucoup plus importants pour les pays africains que leur implication dans les conflits extrarégionaux à l’instar de l’Ukraine », a fait savoir Oleg Ozerov.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Guerre au Soudan : l’ONU condamne des «violations effroyables» commis par les deux camps

LA REDACTION

Royaume-Uni : Après seulement 45 jours au pouvoir, Liz Truss démissionne

LA REDACTION

La Russie teste une riposte nucléaire en cas d’attaque sous la surveillance de Vladimir Poutine

LA REDACTION

COMMENTER