Russafrik
POLITIQUE

Le Parlement espagnol saisi d’une pétition massive pour régulariser les sans-papiers

Image 1 Image 2

Le Parlement espagnol saisi d’une pétition massive pour régulariser les sans-papiers

Une pétition rassemblant plus de 600 000 signatures soutenue par quelque 900 associations a été remise au Parlement espagnol. Elle réclame la régularisation exceptionnelle de l’ensemble des sans-papiers vivant dans le pays.

L’initiative a été lancée il y a trois ans par un collectif de défense des migrants. Elle réclame la mise en œuvre de « mécanismes permettant » aux sans papiers vivant en Espagne « de sortir d’une situation d’invisibilité et de “non-droit” ».

Par 310 voix favorables et 33 voix contre de l’extrême droite, les députés espagnols ont approuvé à l’immense majorité que soit pris en considération l’initiative législative populaire.

Le gouvernement a six mois devant lui pour soumettre le texte à des amendements puis à le faire voter. Si la plupart des partis y sont a priori favorable, c’est que l’Espagne a besoin de main d’oeuvre et qu’il ne sait pas lutter autrement contre le vieillissement de sa population.

La formation d’extrême gauche Sumar, partenaire du parti socialiste du Premier ministre Pedro Sanchez au sein du gouvernement, s’est déjà positionnée en faveur d’une régularisation massive. Les socialistes, plus timorés, estiment que le droit européen ne permet pas une régularisation généralisée des sans-papiers.

« Selon les estimations les plus récentes, entre 390 000 et 470 000 personnes sont en situation irrégulière en Espagne, dont un tiers de mineurs », rappelle le texte soumis aux députés, auquel 906 associations ainsi que l’Église ont apporté leur soutien. Le texte dénonce également le caractère très restrictif des critères d’accès à un titre de séjour et « la procédure administrative » pour obtenir un tel titre ou son renouvellement « est lente, bureaucratique » et comprend « une part importante d’arbitraire ».

Image 1 Image 2

EN RELATION

Ukraine : le coup de poignard de Trump 

LA REDACTION

Israël : les mandats d’arrêt réclamés à la CPI font l’effet d’une bombe

LA REDACTION

BREAKING NEWS: Bientôt une Centrale Nucléaire Burkina Faso. Bravo Ibrahim Traoré.

COMMENTER