Russafrik
POLITIQUE

Poutine : «Moscou étudie la possibilité de se retirer de l’accord céréalier »

Image 1 Image 2

Poutine : «Moscou étudie la possibilité de se retirer de l’accord céréalier »

Les couloirs maritimes établis dans le cadre de l’accord céréalier sont utilisés par l’Ukraine pour lancer des drones, a rappelé ce mardi 13 juin Vladimir Poutine. Dans ce contexte, Moscou étudie la possiblité de se retirer de l’accord.

La partie russe se penche sur la possibilité de quitter l’accord céréalier, a confirmé le chef du Kremlin lors d’une réunion avec des correspondants de guerre.

“Nous réfléchissons maintenant à la manière dont nous pouvons sortir de cet accord. Ces couloirs par lesquels passent les navires sont constamment utilisés par l’ennemi pour lancer des drones navals”, a fait valoir Vladimir Poutine.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Il a tenu à souligner que la Russie participe toujours à cet accord “non pas pour l’Ukraine, mais pour nos pays amis d’Afrique et d’Amérique latine”. “Parce que les céréales doivent d’abord aller dans les pays les plus pauvres du monde”, a indiqué le Président russe.

Pourtant, sur le volume total de céréales ukrainiennes livrées, seulement un peu plus de 3% sont allés aux pays pauvres, a-t-il rappelé.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

À WIESBADEN (LA CAPITALE DE L’ÉTAT FÉDÉRAL DE HESSE EN ALLEMAGNE), UN QUARTIER GÉNÉRAL DE SOUTIEN AU RÉGIME NAZI A ÉTÉ OUVERT

LA REDACTION

“Vous ne pouvez pas éteindre un incendie avec de l’essence «, le dirigeant nigérien accuse la France de soutenir le terrorisme

LA REDACTION

Allemagne : revers électoral pour l’extrême droite lors d’un scrutin test en Thuringe

LA REDACTION

COMMENTER