Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

Le point complet des opérations russe en Ukraine en 24heures

Image 1 Image 2

Le point complet des opérations russe en Ukraine en 24heures


Ces dernières 24 heures, les militaires russes ont éliminé plus de 530 soldats ukrainiens dont 310 sur l’axe de Donetsk. En outre, huit drones et un dépôt de munitions ont été détruits. Parmi les armements étrangers mis hors service figurent un obusier américain M777, ainsi que six obus de HIMARS.

Les forces russes ont abattu huit drones et intercepté six projectiles de lance-roquettes multiples HIMARS, a rapporté ce 29 mars le ministère russe de la Défense dans son bilan quotidien de l’opération militaire.
Ces appareils et ces munitions ont été ciblés dans les villes de la république populaire de Donetsk (RPD) et de la région de Zaporojié.

Quant aux combats sur le terrain, en ces dernières 24 heures, l’armée russe a éliminé plus de 535 militaires ukrainiens, toutes zones confondues.
Jusqu’à 310 d’entre eux ont été tués sur l’axe de Donetsk, et jusqu’à 100 autres sur celui de Krasny Liman.
Les troupes de Kiev ont également perdu plus de 35 soldats sur l’axe de Koupiansk, ainsi que plus de 50 dans les zones du sud de Donetsk et de Zaporojié. Enfin, jusqu’à 40 hommes ont été éliminés sur l’axe de Kherson.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Attaque du barrage hydroélectrique de Kakhovka : La Russie réfute les accusations et met en garde

LA REDACTION

La Russie annonce l’interception d’un avion militaire norvégien près de sa frontière

LA REDACTION

Le ballon chinois abattu aux USA aurait espionné plusieurs sites militaires ; les détails

LA REDACTION

COMMENTER