Russafrik
Politics

Les difficultés de l’Ukraine dévoilées par la presse belge

Image 1 Image 2

Les difficultés de l’Ukraine dévoilées par la presse belge

Depuis près de deux ans, l’Ukraine se bat farouchement pour préserver son intégrité territoriale face à l’invasion russe.

Les efforts des forces dirigées par le président Zelensky ont oscillé entre succès et échecs, mais ces derniers mois, la situation a pris une tournure plus sombre. Suite à l’échec de leur contre-offensive, les Ukrainiens font face à des difficultés croissantes pour repousser les attaques ennemies.

Parmi les multiples obstacles, deux se distinguent : le manque de munitions et le déclin du soutien occidental. Ces facteurs déséquilibrent clairement la balance en faveur des forces russes. Un défi majeur auquel l’Ukraine est confrontée réside dans la question du nombre de combattants. Les pertes lourdes sur le front affaiblissent les rangs des forces ukrainiennes, et le recrutement de nouveaux soldats s’avère ardu.

Kyrylo Boudanov, chef du service de renseignement militaire ukrainien, souligne la nécessité d’améliorer le processus de recrutement et de renforcer la communication avec la population pour stimuler la motivation. La fatigue accumulée depuis dix ans de conflit dans le Donbass et l’invasion à grande échelle depuis 2022 contribuent à une résistance tant individuelle que sociale.

Les difficultés de l’Ukraine s’étendent également à la sphère politique, notamment avec les controverses entourant la prochaine loi de mobilisation.

Boudanov reconnaît ces problèmes tout en soulignant la compréhension nécessaire du phénomène. La société ukrainienne, éreintée par une décennie de conflit, ressent les tensions de la guerre, et il est impératif de prendre en compte cette réalité complexe pour envisager des solutions viables.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Risque terroriste : l’Italie renforce aussi son niveau d’alerte après l’attaque en Russie

LA REDACTION

UE : une pétition lancée pour un droit européen à l’avortement

LA REDACTION

France : Poutine répond personnellement à Macron et avertit

LA REDACTION

COMMENTER